vendredi, 18 mai 2018 15:36

Entretien avec Pamela Aplogan, initiatrice de la campagne PlaySafe

0
0
0
s2smodern
powered by social2s

PlaysSafe (jouer en toute sécurité, en anglais) est sans doute l’une des campagnes qui font le plus de bruit actuellement sur les réseaux sociaux au Bénin. L’initiative est de l’association Olade229 portée par sa première responsable Pamela Aplogan. Jeune citoyenne engagée et passionnée de sport, Pamela veut, à travers cette campagne de prise de conscience associée d’une campagne de levée de fonds, rendre les aires de jeux plus sûres pour les athlètes béninois. L’initiative a été lancée à la suite de l’accident d’une jeune athlète béninoise et se poursuit jusqu’au mois de juin 2018.

 

Qu’est ce que PlaySafe et pourquoi avez-vous lancé cette initiative ?

PlaySafe est une campagne qui s’intéresse à la sécurisation sur les aires de jeux. Elle a été lancée après l’accident de Raodath Demba Diallo qui est la championne africaine de Rollers Sports. Le 12 mars 2018 Raodath a eu un accident sur l’esplanade intérieur du Stade Général Mathieu Kérékou, elle a eu la jambe fracturée, elle a subi une opération et ses équipements ont été détruits. Face à cet accident, on n’en a pas beaucoup parlé et on estime que c’est un jour noir pour le Bénin parce que c’est une athlète qui a été fauchée et c’est une carrière qui a été mise en danger. C’est dans ce sens que Olade229 a lancé la campagne PlaySafe pour pouvoir interpeller tout le monde sur ce sujet dramatique. Mais encore pour dire que c’est une opportunité pour sécuriser nos aires de jeux et permettre à tous les athlètes et tous les citoyens qui viennent sur nos stades de pouvoir exercer leur loisir et le sport en toute sécurité.

 

Quels sont les objectifs visés par la campagne PlaySafe ?

La campagne PlaySafe a trois objectifs. Le premier objectif est de lever un fonds de 1,5 million de francs cfa pour octroyer des balises de jalonnement et des panneaux signalétiques amovibles à la Fédération béninoise de Rollers en 100 jours. Le deuxième objectif est de susciter la prise de conscience individuelle et collective face à la sécurité sur les aires de jeux, de sorte que tout le monde puisse en parler et s’intéresser à ce sujet là.

Et le troisième objectif est de faire un plaidoyer auprès du ministre de tutelle M. Oswald Homeky pour qu’il y ait une régulation effective de la sécurité sur les aires de jeux au Bénin.

 

Aujourd’hui, comment va Raodath Demba Diallo, dont l’accident a déclenché la campagne PlaySafe ?

Aujourd’hui Raodath va mieux. Elle est en pleine rééducation après son intervention chirurgicale. Comme vous le savez, elle se préparait pour les Jeux Olympiques de jeunesse de Rollers sports. Mais pour avoir été immobilisée, elle ne pourra plus participer. Mais elle va mieux.

 

La campagne PlaySafe est toujours en cours. Comment peut-on vous aider à atteindre les objectifs ?

Si vous voulez nous aider, il n’y a que trois façons de le faire. La première façon, c’est de pouvoir participer à la levée de fonds [en envoyant une contribution Mobile Money] via MTN au 69 726898. Nous avons aussi lancé un crowdfunding en ligne.

Vous pouvez aussi participer à cette prise de conscience individuelle et collective par les messages que nous passons sur les réseaux sociaux ou participer à toutes les communications de terrain que nous faisons ou encore nous inviter à des communications lors des événements ou juste nous inviter à parler dans les médias.

La troisième façon dont vous pouvez nous aider est de nous ouvrir les portes vers des influenceurs ou des donateurs ou encore de participer au plaidoyer que nous allons faire à l’endroit du ministre des Sports. Mais vous pouvez décider individuellement de conduire doucement ou collectivement de conduire doucement sur les aires de jeux ou de ne pas conduire tout simplement sur les stades.

 

Avez-vous un mot de fin ?

Si nous voulons être une nation de sport, faire du sport identitaire, je voudrais inviter tous les citoyens béninois à s’intéresser à cette campagne et à pouvoir nous aider à sécuriser les aires de jeux pour tous les athlètes béninois et pour tous les citoyens béninois qui sont passionnées de sport.

Lu 752 fois
0
0
0
s2smodern

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.