L'actualité ces derniers jours au Bénin est marquée par la recrudescence des crimes rituels. Ces images à "caratère choquant" sont répandues sur les réseaux sociaux sans précaution. Face à cet état de choses, le parquet à travers un point de presse ce 21 mars 2018, animé par Mario Metonou, 1er substitut du procureur de la République met en garde  les auteurs et complices de ces faits. Il a rappelé que ces infractions sont punies par la loi en vigueur au Bénin. 

Publié dans Société

Les crimes rituels font rage de nos jours. La divinité kinninsou en serait la cause. Quelle est l’origine de cette divinité et quelle solution peut-on trouver pour arrêter le phénomène ? C’est le contenu de cet entretien qui a reçu pour vous, le professeur Coffi Aza, il est prêtre fâ, dignitaire des religions endogènes.