Dans l’objectif de résoudre le problème de chômage, les gouvernements successifs du Bénin ont eu recours à des recrutements massifs de personnels. Conséquence, la masse salariale s’est accrue dépassant la norme exigée au niveau de l’UEMOA. Cette situation est-elle préjudiciable pour l’économie nationale ?

Le chômage constitue une entrave aux nouveaux diplômés après leur formation. Le nombre de chômeurs est exponentiel. De quelles alternatives disposent les jeunes pour ne pas végéter dans la précarité et lutter contre ce fléau ?

Jeudi 5 février 2015, le projet d'appui à la formation professionnelle et à l'insertion des jeunes (PAFPIJ) a été lancé à Cotonou en présence des partenaires du projet et des représentants de l'Agence française de développement (AFD)...

Publié dans Société