Quelques jours après l'adoption par le parlement d'un nouveau code électoral, la rédaction du journal télévisé de la télévision national a tendu son micro à Lazare Séhouéto.

Une semaine après l’ouverture des débats sur le nouveau code électoral, le texte a été voté ce lundi 3 septembre par les députés à Porto-Novo. Les députés de l’opposition n’ont pu faire passer leurs amendements tous rejetés par le Bloc de la majorité parlementaire.

Publié dans Politique

250 millions de francs CFA, c’est le montant du cautionnement que pourrait payer tout candidat à une élection présidentielle au Bénin selon une proposition de réforme du code électoral. Elle a été validée en commission au parlement en attendant un éventuel vote en plénière des députés. Mais les changements proposés divisent déjà l’opinion.

Publié dans Politique

Certains aspects de l’actuel code électoral au Bénin méritent d’être touchés. C’est le vœu exprimé par certains acteurs de la classe politique et de la société civile. Pour obtenir le consensus autour de l’initiative, le Parlement a récemment initié un séminaire, qui a réuni toutes les composantes de la société. Le nouveau code à adopter comportera un certain nombre d’innovations proposées, lesquelles sont passées en revue dans ce numéro du dossier Lundi Politique. C’est une présentation de Rodrigue Vossanoudé.

La sixième mandature de la Cour constitutionnelle prend le contre-pied de la mandature précédente à propos du délai de la mission du Conseil d’orientation et de supervision de la Liste électorale permanente informatisée (Cos-Lépi). Installé le 8 mai 2018 pour le compte de l’année 2017, le Cos-Lépi présidé par le député Janvier Yahouédéou (photo) n’aura plus à travailler jusqu’en novembre. La fin de sa mission est fixée au 30 juin 2018 ; c’est ce qu’a décidé la Cour constitutionnelle ce 21 juin.

Publié dans Politique

La modification du code électoral est au centre d’un séminaire ouvert à Cotonou ce 14 juin 2018. Des acteurs politiques et de la société civile vont échanger sur des propositions d’amélioration de la loi électorale du Bénin.

Publié dans Politique

En 2019, les Béninois seront de nouveau appelés à voter pour élire les députés. En attendant, quel bilan peut-on dresser du code électoral en vigueur utilisé pour les trois derniers scrutins ? L'émission "90 minutes pour convaincre" du 3 juin 2018 sur Radio Bénin s'est intéressée au code électoral à travers ses forces, ses faiblesses et les réformes attendues pour l'améliorer. 

Le code électoral béninois, promulgué en 2013, a permis l’organisation de plusieurs scrutins. Aujourd’hui, l’heure est au bilan et aux perspectives. Acteurs politiques, experts et membres de la société civile estiment qu’une révision du Code ne serait pas superflue. Elle permettrait, selon eux, de le débarrasser de certaines insuffisances et de le rendre plus efficace.

L'atelier d'évaluation du code électoral après les trois scrutins organisé par la Commission électorale nationale autonome (Cena) s'est achevé ce 26 janvier 2018. Au terme des discussions, les innovations et les forces ont été saluées de même que des propositions ont été faites pour corriger les faiblesses relevées dans sa mise en oeuvre.

Publié dans Politique

L'atelier d’évaluation de la mise en oeuvre du code électoral initié par Commission électorale nationale autonome (Cena) s'est ouvert ce 25 janvier 2018 à Cotonou. Participent à cette rencontre, des représentants de la Cour constitutionnelle et de la Cour suprême, les coordonnateurs d'arrondissement et des experts. Ils échangent sur le thème  "évaluation du code électoral à l'issue des trois dernières consultations électorales".  

Publié dans Politique
Page 1 sur 3