S’il y a un phénomène difficile à éradiquer dans les pays en voie de développent, c’est bien la mortalité maternelle. C’est vrai, l’OMS l’Organisation mondiale de la santé, affirme que la mortalité maternelle a diminué de 44% à l’échelle mondiale entre 1990 et 2015. Mais les pays de l’Afrique Subsaharienne ont du mal à arrêter la saignée. C’est le cas du Bénin qui depuis quelques années n’arrive pas en finir avec les décès liés aux grossesses.