Les émissions 90 minutes pour convaincre

Les émissions 90 minutes pour convaincre (95)

0
0
0
s2smodern
powered by social2s

Reconnue par la Constitution modifiée du Bénin, comme "gardienne des us et coutumes", la chefferie traditionnelle va sortir de l'informel être régulée par l'Etat "dans les conditions fixées par la loi". Quelles en sont les implications ? Débat ce dimanche 19 janvier dans "90 minutes pour convaincre" sur Radio Bénin.

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern

Ce vendredi, c’était la fête des religions endogènes au Bénin. Cette 27ème édition a été marquée par diverses célébrations dans plusieurs localités du pays. Cette année, le 10 janvier étant tombé sur un vendredi, un jour spécial dans les couvents, les festivités, les sacrifices et rituels autour notamment ont débuté bien plus tôt, le mardi pour certains, le jeudi pour d’autres et ce, dans la plupart des couvents et temples traditionnels. Durant la journée du 10 janvier, les responsables, prêtres, prêtresses et dignitaires des cultes traditionnels ont une fois de plus, présenté au grand public un riche répertoire de divinités et officié des cultes pour en appeler à la bienveillance des dieux et des forces invisibles.

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern

L'émission "90 minutes pour convaincre" a reçu ce dimanche 5 janvier le député Gérarch Gbénonchi, président de la Commission des finances des l'Assemblée nationale. Il a été question avec l'invité de Marie Léa Yémadjro, de loi de finances 2020 votée à l'unanimité par le parlement. Si cette loi de finances a séduit les représentants du peuple, en quoi son contenu impactera-t-il positivement la vie de leurs mandants, du citoyen béninois ? Quel travail ont-ils fait sur la loi de finances et à quoi sert leur arbitrage ? Autant de questions débattues avec l'élu de la 11ème circonscription électorale. 

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern

Au lendemain de la promulgation de la loi modificative de la constitution du 11 Décembre 1990, les dispositions nouvelles suscitent toujours des interrogations au sein de l’opinion. L’émission 90 minutes pour convaincre de ce 10 novembre 2019  a été consacrée à quatre d’entre elles. Ainsi, les invités se sont livrés à l’analyse de l’institution du poste de vice-président, de l’instauration des élections générales, du parrainage et de la limitation du nombre de mandats des député.  Le thème était : "regards croisés sur 4 aspects de la loi portant révision de la constitution".

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern

A 29 ans d’âge, la loi fondamentale du Bénin est en passe de faire sa toute première toilette. Les députés de la 8ème législature ont franchi une phase importante du processus, en adoptant à l’unanimité le jeudi 31 octobre en fin de soirée, le texte le modifiant. Bien qu’il ait été précisé dans cette loi portant révision de la constitution du 11 décembre 1990, qu’elle n’établit pas une nouvelle loi fondamentale, l’esprit de la constitution du 11 décembre 1990 a –t- elle été sauvegardé? Les modifications apportées à la constitution sont-elles opportunes ? 90 MN pour convaincre a ouvert le débat ce matin avec 2 invités.

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern

Cinq suggestions principales se dégagent du rapport du comité d’expert de reformulation, des recommandations du dialogue politique d’Octobre 2019 au Bénin. Il s’agit de trois propositions de loi modificatives du code électoral, de la charte des partis politiques, et du statut de l’opposition, puis de deux nouveaux projets de loi. L’un sur le financement des partis politiques et l’autre relatif à l’amnistie des personnes impliquées dans les violences liées aux législatives. En quoi ces propositions renforcent-elles le système partisan et participent à l’apaisement de la tension politique ?. "90 minutes pour convaincre" de ce 27 octobre s'y est intéressée. 

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern

"Les conclusions du dialogue politique, quelles marges de manœuvre ?" Voilà la question au coeur de l'émission "90 min pour convaincre" du dimanche 20 octobre 2019. L’invité, Wilfried Léandre Houngbédji est directeur de la communication à la Présidence de la République. La mise en œuvre des recommandations du dialogue politique appelle selon lui un ensemble de réformes ; mais avant un plaidoyer à l’endroit de la représentation nationale est nécessaire. 

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern

Le dialogue politique des 10, 11 et 12 Octobre 2019, a accouché de plusieurs recommandations consensuelles et de doléances des délégués, représentants des formations politiques. Mais, du Gouvernement, du Parlement, des Partis politiques ou encore du citoyen lambda, de qui relève leur mise en œuvre? Cette interrogation était au cœur de l’émission débat, « 90 MN pour convaincre » de ce dimanche sur Radio Bénin.

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern

"Les partis politiques légalement reconnus au Bénin", Ccest le thème du débat ce dimanche 7 octobre 2019 sur Radio Bénin. L’émission « 90 minutes pour convaincre » est revenu de long en large, sur la procédure de reconnaissance des formations politiques.

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern

C'est un contrat d'aspirants aux métiers d'enseignants qui relie désormais le gouvernement et les enseignants contractuels et vacataires. Ils sont près de 16 000 à avoir signé ce contrat. C'est l'Agence nationale pour l'emploi (ANPE) qui est chargée de la mise en oeuvre de ce programme du gouvernement qui fait partie des réformes initiées dans le secteur de l'éducation. Urbain Amégbédji, directeur général de l'ANPE était sur le plateau de l'émission "90 minutes pour convaincre" de Radio Bénin ce 29 septembre 2019. 

0
0
0
s2smodern
Page 1 sur 7