Le débordement du fleuve Mono crée des préjudices aux populations des communes riveraines. A Dogbo, dans l’arrondissement de Dévé, l’inondation a emporté des hectares de champs. Des écoles, des maisons sont également sous l’eau. Le Préfet du département du Couffo s’est rendu sur les lieux.

Publié dans Société