La revue de presse sur Radio Bénin

     
 

Revue de presse du 08 08 17

Achile FATONDJI

 

BONJOUR A TOUTES ET A TOUS !

Nous sommes dans la semaine du jeune avocat au Bénin. C’est le quotidien LA NATION qui nous informe. L’Union des jeunes avocats du Bénin a initié une séance de réflexion pour rendre plus crédible la justice. ‘’Regards croisés sur la justice béninoise’’ tel est le thème placé au cœur de leur rencontre.  Ces jeunes avocats veulent trouver les moyens efficaces de lutte contre la corruption, les abus de toutes sortes, la violation des textes, ou encore l’instrumentalisation dans le domaine de la justice au Bénin. Au cours de la semaine, l’Union des jeunes avocats du Bénin projette d’apporter assistance et défense gratuitement aux usagers dans les tribunaux de première instance de Cotonou, Porto-Novo et Ouidah.

C’est aujourd’hui que LE MEILLEUR a appris de son côté,  l’installation officielle des membres du conseil national du dialogue social. Chose faite en début de weekend passé. LE MEILLEUR renseigne que l’équipe est composée de 30 membres titulaires et 30 membres suppléants. Ils ont pour rôle d’assurer en collaboration avec les autorités compétentes, la mise en place des différents organes et structures du dialogue social au niveau sectoriel, prévenir  les conflits et les mouvements sociaux puis établir un rapport périodique sur l’état du dialogue social au niveau national. A travers cette installation des membres du conseil national du dialogue social, LE MEILLEUR estime que le président Patrice TALON fait du dialogue social sa priorité.

Les enseignants reversés en 2008 se sentent eux autres laissés sur le carreau.  C’est toujours LE MEILLEUR qui nous en parle. Ces enseignants ont organisé hier un sit-in au ministère des enseignements secondaires, technique et de la formation professionnelle. Ils exigent  de meilleures conditions de travail. Leur vœu le plus chère demeure la révision  de leur contrat en prenant en compte les diplômes académiques et professionnels obtenus avant le 1er janvier 2008.

Les agents de la direction Général du Travail eux aussi, ont peur que leur bâtiment s’écroule un jour sur leur tête. Dans les colonnes du quotidien ‘’LE BENINOIS LIBERE’’ ces travailleurs de la DGT dénoncent la décrépitude avancée de l’immeuble dans lequel ils font leur job.

FRATERNITE n’a pas entendu ces cris de détresse. Le journal était à Glo-djigbé pour faire le point du dossier de construction de l’aéroport de la zone. Au bout de son enquête, FRATERNITE indique que les études de faisabilité sont bouclées du côté de la partie béninoise. La question liée au maintien des villages situés dans l’emprise de l’aéroport serait également déjà réglée. Ainsi le plan de compensation des populations se concrétise progressivement écrit le journal de Mènontin.

Achille FATONDJI !