La revue de presse sur Radio Bénin

     
 

Revue de presse du 04 10 17

Issa Bah Séko

 

Vie des partis politiques, les cadres du PRD se retrouvent samedi prochain pour une université de vacances. Le quotidien la nation rapporte que la nouvelle vient d’Emmanuel Zossou maire de Porto-Novo et président du comité d’organisation des travaux. La nation fait remarquer que pour le parti du renouveau démocratique une université de vacances revêt une importance. Au PRD c’est devenue une tradition. La nation précise que l‘évènement aura lieu à Dangbo et que cette fois – ci il s’agira de la formation des militants et des cadres du parti. Le quotidien point- media prévoit pour ce rendez-vous du PRD, des sujets tels la réforme du système partisan, l’appropriation du PAG et de la préparation du 4e congrès du parti au programme. Pour le journal l’Afrique en marche ce sera le show du PRD avant l’entrée des fidèles de Houngbedji au gouvernement. Le canard annonce une forte délégation du gouvernement Talon. Près d’une douzaine de ministres sont attendus samedi prochain à Dangbo ajoute l’Afrique en marche. Toute chose qui vient renforcer l’axe Houngbedji- Talon.

Restons dans la région de l’Ouémé plateau pour constater la destitution du maire de la commune de Bonou. Emmanuel Zouménou n’est plus maire, rapporte le quotidien le matinal. Le maire a été destitué hier par 8 conseillers sur les 9 que compte la commune de Bonou précise le matinal. IL n’y a ni abstention, ni bulletin nul, écrit le matinal. La nation quant à elle, rappelle que le maire destitué de Bonou avait déjà été destitué puis réhabilité par la cour suprême. Paradoxe ! Fait remarquer le journal qui croit savoir que le séjour du maire destitué encore aura été des plus tumultueux. La commune enregistrera son 6e maire les tous prochains jours note le quotidien le meilleur.

De Bonou, on revient à Cotonou et plus précisément à Abomey Calavi sur le campus avec l’autre quotidien qui se demande qui va remplacer Brice SINSIN en décembre prochain comme recteur de l’UAC. Pour le journal, il est difficile de trouver une réponse. L’autre quotidien constate un silence dans l’annonce de candidatures. Rien ne semble se dessiner autour des professeurs titulaires de l’UAC habiletés à se présenter comme candidats aux élections rectorales .Le canards écrit que, pourtant la communauté universitaire a soif de connaitre les potentiels candidats. L’enjeu est de taille et le moment n’est plus au ralenti. Les candidats sont attendus et vite, conclut l’autre quotidien.

De Calavi, on revient à Cotonou, au marché missèbo où fraternité parle de bavure militaire. Un militaire tire sur deux élèves, ils sont grièvement blessés. Les deux enfants garderont à vie les séquelles, précise fraternité qui rapporte que ce coup de feu et cette balle perdue qui s’est choisie des victimes innocentes ne sont nullement liés à un acte de braquage. L’incident est survenu suite à une mauvaise manipulation d’une AKM par un militaire en poste devant une banque. Le télégramme en parle et espère que l’état va accorder une prise en charge sanitaire et un accompagnement rigoureux aux deux élèves en ce qui concerne leur cursus académique .Plus jamais ça !avertit le canard.

Fait divers dans cette revue de presse, un homme rend l’âme au domicile de sa conquête. C’est à pobé écrit le télégramme qui rapporte les faits. Tout semble laisser croire que le jeune homme père d’un enfant, a été fauché par une mort aussi inattendue que mystérieuse, cela serait dû au fait l’homme a pris l’habitude de coucher avec les femmes d’autrui. Qu’est ce qui a bien pu être à l’origine de son décès. Le télégramme écrit que nul ne saurait répondre avec précision à cette question. Mais face à la situation la femme a dû alerter les habitants de son quartier. Informés les parents du défunt ont confié le dossier aux éléments du commissariat de la ville pour les constats d’urgence.

 

Issa Bah Séko