La revue de presse sur Radio Bénin

     
 

Revue de presse du 09 10 17

José Gnimadi

 


Le troisième congrès Extraordinaire de l’UDBN est abondamment relayé par les parutions de ce jour.
Nord Sud quotidien met en manchette : 3ème congrès de l’UDBN : Prudencio et ses militants s’engagent à accompagner Talon.
Pour ce journal, le parti, l’union pour le développement d’un bénin Nouveau que préside l’honorable claudine afiavi prudencio a organisé du 06 au 07 Octobre 2017 dans l’enceinte de l’usine d’engrais de Dèkougbé son 3ème congrès extraordinaire avec au centre des réflexions le thème : « Ensemble, réalisons le Bénin dont nous rêvons ».
Ce journal ajoute qu’ils sont plus de trente mille militants à prendre part aux assises et qu’après les travaux et l’analyse de la situation socio- politique du Bénin, la Présidente et ses militants souscrivent pour leur appartenance à la mouvance présidentielle et soutiennent d’emblée le Programme d’action du Gouvernement.
L’auteur de l’article conclut en mentionnant l’UDBN et Talon même combat !
Le Progrès abonde dans le même et nous informe que Claudine Prudencio soutient les actions de Talon.
Le quotidien de service publique La Nation pour sa part trouve que l’UDBN s’engage pour la réalisation du PAG.
Pour l’auteur de l’article, le choix de l’UDBN n’est qu’une question de fidélité, fidélité au choix fait par le parti dans l’entre-deux tours de l’élection présidentielle qui a consacré l’arrivée au pouvoir de Patrice TALON.
Le Bénin INTELLIGENT plus euphorique met en machette : l’UDBN avec Talon pour un Bénin Radieux et fleuri.
Il ya pas que l’UDBN qui soutient les actions du Chef de l’Etat, le PRD également.
C’est la Nation qui nous donne l’information et écrit qu’en Université de vacances à Dangbo : Le PRD soutient Patrice Talon et le PAG.
Pour l’auteur de l’article, le parti du renouveau démocratique (PRD) est résolument engagé derrière les actions du Président de la République et de son gouvernement.
Maitre Adrien Houngbédji président du parti, et président de l’assemblée nationale l’a martelé lors de l’université de vacances des cadres du parti tenue le samedi 07 Octobre dernier à Dangbo.
Il poursuit en mentionnant que l’édition 2017 de cette université de vacance, devenue une tradition au PRD est le premier rassemblement des cadres de cette formation politique depuis la publication officielle, en décembre 2016 du Programme d’action du Gouvernement (PAG).
Elle a été l’occasion pour les Tchocco- Tchocco d’apporter officiellement leur soutien au contenu de ce vaste Programme qui ambitionne de révéler le Bénin d’ici 2021.
Le Potentiel de son côté trouve que le PRD est bien enrôlé dans l’escarcelle Talon. Le Bénin Intelligent annonce que Maître Adrien Houngbédji appelle à une large adhésion autour du PAG.
A l’opposé de Maitre Adrien Houngbédji, Candide Azannaî lui, se déclare opposant. Le Bénin intelligent qui rapporte l’information annonce que c’est à la faveur du conseil national de son parti Restaurer l’espoir à Abomey qu’il l’a fait savoir.
Pour le Meilleur Candide Azannaî confirme sa position. L’auteur de l’article écrit qu’en présence des membres du bureau National, des membres fondateurs et bien d’autres, Azanaî a confirmé que son mouvement politique reste dans l’opposition au régime de la rupture.
« Le parti restaurer l’espoir se démarque de la tragi-comédie politique qui se déroule actuellement, et prend l’engagement d’une opposition pure et nette » d’après l’ancien ministre de la défense.
Fraternité va dans le même sens et écrit qu’Azannai a opté pour l’opposition.
D’après le quotidien de Mènontin, dans le communiqué final lu par le Secrétaire Général Guy Mitokpè, le conseil national a décidé que le parti se positionne du côté du peuple meurtri pour animer une opposition pure, nette et constructive au régime du nouveau départ.
Fraternité conclut par une confession de candide Azannai je cite « Cette opposition, nous en avons les capacités intellectuelles, nous en avons les ressources, nous en avons les réseaux, nous en avons l’expérience » fin de citation.
Terminons cette revue de Presse par un mot sur la visite du chef de l’Etat à Paris.
L’investigateur le bien nommé nous informe que Patrice Talon au sujet de son rendez manqué a affirmé que Macron n’a aucun mépris pour le Bénin, c’est une question de calendrier.

José Gnimadi