La revue de presse sur Radio Bénin

     
 

Revue de presse du 07 12 17

Issa Bah Séko

 

Animation de la vie politique et gestion du pouvoir ; l’opposition sort des bois, et la mouvance est toujours attentiste. C’est le constat du journal fraternité. Le canard estime que le bloc de la majorité présidentielle (BMP) est à l’épreuve d’une opposition forte contre Talon. Fraternité fait remarquer que depuis un certain temps l’opposition occupe constamment l’espace médiatique ; et pendant ce temps, les partisans du chef d’Etat, notamment ceux du bloc de la majorité présidentielle à l’Assemblée Nationale dorment pour ne pas dire qu’ils ronflent et laissent faire ; signale le journal qui ajoute que leur silence est lourd et pesant. Fraternité se demande s’ils soutiennent effectivement le chef de l’Etat. Le canard estime que l’accompagnement d’un pouvoir ne se limite pas seulement en ce qui concerne le BMP fort de 61 députés à voter des lois ou encore vulgariser le PAG ou le RAVIP. Et pour finir Fraternité écrit que pour un président en exercice, il en faut plus.
L’autre information à lire dans quelques publications reste le dossier de détournement à la loterie Nationale du Bénin. Les canards rapportent que 200 millions de FCFA ont disparu, et que le chef service traitement du jeu loto star est gardé à la Brigade Economique et Financière. Par ailleurs des immeubles et véhicules de luxe ont été saisis. Deux complices sont cités, il leur est reproché d’émettre des tickets au jeu loto star et d’empocher frauduleusement des gains en deux ans. Ces présumés auteurs de détournement de fonds seront présentés au Procureur de la République ce jour.
De la loterie Nationale, rendons nous à la préfecture du littoral où une décision préfectorale interdit la circulation des voitures de mariage à plaque voilée. Le journal l’Economiste écrit que le préfet Toboula a publié cette décision depuis hier. Pour Modeste Toboula, ce comportement de dissimulation des plaques d’immatriculation est une violation des règlements en la matière et ne saurait être tolérée dans le département du littoral rapporte l’économiste. Le journal le béninois libéré constate une prolifération des véhicules à plaque d’immatriculation dissimulées à Cotonou ; et que Toboula est en guerre contre la pratique. Le quotidien l’Afrique en marche en parle, et écrit que cette décision découle selon les observateurs du fait que du jeudi au dimanche, dans le littorale et surtout à Cotonou, des centaines de véhicules du genre, circulent avec pour occupants des mariées et leurs marraines et parrains de mariage. Cette décision va faire le buzz comme à l’accoutumée annonce le Canard qui croit savoir que mêmes les têtes couronnées sont visées.
Terminons cette revue de presse avec une note économique que nous propose le journal l’économiste. Le journal nous parle du baobab qui serait une grande richesse pour le Bénin. Le baobab intervient dans plusieurs domaines au grand bonheur des ménages écrit l’économiste. C’est une plante à usages multiples qui possède plusieurs atouts nutritionnels, sanitaires et économiques. Le canard précis que l’on peut faire du café à base des graines de baobab, riches en potassium, les graines de baobab sont aussi utilisées pour la fabrication de savon. Mieux, la pulpe des fruits frais ou séchée qu’on appelle pain de signe est utilisée pour la confection de boissons. Les jeunes pousses et les racines des jeunes plants sont consommées comme des asperges. La poudre de feuilles de baobab séchée est riche en fer et en calcium, elle est incorporée aux céréales ou aux sauces. Les écorces servent à la fabrication de cordes d’instruments de musique, cordages, liens filets, natte, teintures rouge. Bref le baobab est aussi une plante à plusieurs vertus thérapeutiques. Entre autre sa sève est indiquée pour stopper la carie dentaire et bien d’autres avantages. L’économiste y voit des opportunités de richesse dans cette plante millénaire que la nature nous a donnée.

Issa bah seko