La revue de presse sur Radio Bénin

     
 

Revue de presse du 08 01 18

José Gnimadi

 

 

La grève illimitée annoncée dès ce jour dans le secteur de la justice est diversement appréciée par les parutions de ce jour. Le Potentiel à ce sujet met en manchette, Grève dans la maison justice : Les magistrats se donnent des vacances controversées. Pour ce quotidien, les cours et tribunaux seront fermés toute cette semaine qui s’ouvre. En cause, une grève sans service minimum déclenchée par l’Union nationale des magistrats du Bénin (UNAMAB). L’auteur de l’article ajoute que du lundi au vendredi donc, pas d’audience, de procès, de comparution. Pas de délivrance d’acte administratif nécessitant les visas des magistrats. Il s’agit d’une paralysie générale. Les Justiciables qui se rendront dans les cours et tribunaux n’auront que leurs yeux pour constater de visu, l’absence des magistrats au poste. Le Potentiel conclut que les magistrats prennent en otage les justiciables. La Priorité abonde dans le même sens et parle de dangereux jusqu’auboutisme des magistrats et consorts. Kinikini pour sa part nous apprend que face à la situation Djogbénou réquisitionne et les syndicalistes s’y opposent.

Ce Journal publie la note de réquisition du ministre de la Justice et l’opposition à la réquisition des syndicalistes. L’évènement Précis qui donne la même information parle de blocage historique de la Justice dès ce jour. L’autre quotidien voit en la suppression du droit de grève à certains corps de l’administration, une mesure pour restreindre les abus syndicaux. Pour ce quotidien, l’acte posé par les législateurs vise à assainir les mœurs quant à la manifestation des mouvements de grève, hors limite dans l’administration publique.

Sur un tout autre plan, la Nation nous informe par rapport à la peste porcine qui sévit dans la vallée de l’Ouémé, le Gouvernement est au chevet des éleveurs. Pour le quotidien de service public, le gouvernement est déterminé à combattre l’épizootie de la peste porcine africaine qui s’est déclarée dans la vallée de l’Ouémé précisément dans les communes de Dangbo et des Aguégués. Quarante-huit heures après le conseil des ministres qui a débattu de la question, deux ministres en l’occurrence Gaston Dossouhoui en charge de l’élevage et Alassane Seidou en charge de la santé sont descendus dans les deux communes touchées par l’épidémie. Ils sont allés sensibilisés les acteurs de la filière porcine et les consommateurs sur les comportements à avoir face à avoir face à cette maladie. L’Evènement Précis bien informé écrit que le Gouvernement débloque près de 200 millions pour dédommager les éleveurs.

On reste toujours dans l’Ouémé pour parler de la célébration de l’Epiphanie à Porto-Novo. La Nation nous apprend que Patrice Talon était l’invité surprise. L’auteur de l’article écrit que le Président Patrice Talon a pris part à la messe d’épiphanie célébrée à la paroisse Saint François-Xavier de Porto-Novo avec son épouse. Une présence très discrète mais remarquable avec une légère disposition de la garde républicaine. Il y est allé non pas en tant que Président de la République mais en simple fidèle catholique. L’évènement Précis écrit que le couple Talon rend grâce à Dieu et honore la ville capitale. La Priorité voit le couple Talon simple et modeste.

On termine par l’autre quotidien qui annonce que la chanteuse Sessimè est sacrée meilleure artiste des auditeurs de l’émission Bénin Top 10.

 

José Gnimadi