La revue de presse sur Radio Bénin

     
 

Revue de presse du 1er février 2018

Issa Bah séko

 

Le décret 2017-570 du 13 décembre2017 fixant les rémunérations des cadres nommés aux fonctions de directeur de cabinet, directeur adjoint de cabinet, secrétaire général et secrétaire général adjoint dans les ministères est objet de poignants débats. Et c’est pour cette raison que le député Guy Mitokpè a émis le souhait de mieux comprendre les motivations de telles motivations. A en croire Matin libre le député a adressé une question d’actualité au gouvernement. Le journal l’Afrique en marche en parle et croit savoir que ça chauffe au palais de la marina car Talon s’est fait rattrapé par les salaires politiques. Le journal qui semble être dans le secret de dieux écrit que le gouvernement cherche des parades. Mais en attendant, Afrique express explique que les salaires politiques visent à faire des économies à l’Etat. Pour Afrique express, le décret incriminé n’est pas mauvais. Et pour cause, le journal écrit qu’à titre de comparaison, sous les anciens régimes, les rémunérations politiques étaient multiformes (salaires ; primes diverses, risques, rendements, participation à diverses commissions, bon d’essence …..) Or avec Talon, plus de primes, plus de bon d’essence. Afrique express parle de rémunérations globales avec Talon. Comment convaincre le peuple du bien fondé de ces salaires politiques en cette période de fronde sociale. C’est l’équation qu’il reste a résoudre au gouvernement selon l’Afrique en marche.
Alternative politique à la gouvernance Talon, la nouvelle tribune voit une opposition muette, affaiblie, désorganisée et sans stratégie à l’heure de la rupture. Le journal a affiché à sa première page les photos de Sébastien Adjavon ; Léhady Soglo ; Candide Azannaî ; Komi Koutché et Boni Yayi. Pour la nouvelle tribune ces opposants au régime du compétiteur né sont quasi absents depuis avril 2016 où Patrice Talon a pris le pouvoir. L’opposition manque de vision, de cohésion et de stratégie selon le canard qui ajoute que l’opposition laisse Talon réussir presque tous ses projets en dehors du projet de révision de la constitution et quelques projets stoppés par la cour constitutionnelle. Patrice Talon a tout réussi, aux nez et à la barbe d’une hypothétique opposition qui refuse de lever la tête et de s’organiser, afin d’être l’alternative au régime de la rupture, constate la nouvelle tribune. Et le canard de conclure avec une citation d’un ancien ministre de Yayi actuellement dans la mouvance, ne me demandez pas son nom, retenez seulement ce qu’il a dit, je cite « pour arracher le pouvoir à Talon, il faut se réveiller très tôt. C’est un garçon, un vrai. Il ne recule devant rien. Ce pouvoir est trop fort » fin de citation.
Terminons cette revue de presse avec l’hebdomadaire le municipal qui rapporte qu’il y a 51 cas de grossesses dans les collèges et lycées du Couffo au titre du 1er trimestre de cette année scolaire. En tout cas, c’est ce que révèlent les statistiques rendues publiques par les mairies de ce département. Le municipal détaille que 8 cas de grossesses ont été enregistré à Aplahoué, 6 cas à Djakotomey et 14 cas à Dogbo ; 11 filles ont contracté une grossesse dans les collèges de Klouékamey pendant que 7 filles sont concernées à Lalo et 5 filles à Toviklin. Et face à cette situation, le préfet Christophe Mégbédji a instruit les maires à l’effet de passer à la phase répressive en présentant sans délai, les auteurs des grossesses au procureur de la République des tribunaux de 1ère instances de Lokossa.

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

INFOS

  • Société
  • Politique
  • Economie
  • Sport
  • Culture
  • Santé
  • Environnement
  • Tech
  • International

NOS EMISSIONS TV

Grand Rendez-vous

Du lundi au vendredi de 19h à 21h sur BB24

Week éco

Tous les dimanches à partir de 11h00 sur BB24

3D

Tous les dimanches à partir de 21h

Club Média 7

Tous les dimanches à partir de 18h

NOS EMISSIONS RADIOS

Santé en ligne

Tous les mercredis à 16h15 et rediffusion à 23h

Le 6-9 de Charles Andy

Du lundi au vendredi de 06h à 09h sur radio Bénin

Radio Libre

Du lundi au vendredi de 17h à 18h sur radio Bénin

Digital

Tous les mardis à 10h30 et à 20h30 sur radio Bénin