La revue de presse sur Radio Bénin

     
 

Revue de presse du 1er mars 2018

Issa Bah Séko

 

Le conseil des ministres a eu un regard sur les débrayages en cours dans l’administration publique. Et le gouvernement fait des mises en garde fermes aux grévistes. Ils seront considérés comme démissionnaires rapporte l’Autre quotidien qui fait remarquer que l’heure de la fermeté a sonné, car aucun gouvernement ne pourrait admettre le laxisme selon le canard. Le journal Le coopérant écrit que le gouvernement a évoqué le caractère illégal des grèves actuelles et invite les agents à la reprise. En tout cas, Fraternité fait savoir que les grévistes risquent gros et seront considérés comme ayant abandonné leurs postes ; avant d’ajouter qu’ils subiront les conséquences. Le canard parle tout de même de responsabilité et de patriotisme auxquels le gouvernement exhorte les grévistes. Seulement cette exhortation est assortie d’une menace à peine voilée estime Fraternité qui croit savoir que c’est quand même légitime au regard du contexte d’instauration progressive d’un espace de non droit. Toute chose que considèrent les quotidiens La nation, La presse du jour et Afrique Express en rapportant tous aussi que les grévistes sont en posture d’abandon de poste, et que le risque d’une perte d’emploi n’est plus loin.
Restons dans l’administration pour aborder le sujet des faux diplômés détectés par la commission de vérification de l’authenticité des diplômes. La Presse du Jour écrit que sur 40 mis en cause, 34 sont passés aux aveux et que 06 agents contestent détenir de faux diplômes. L’autre quotidien parle de 37 cas de faux diplômes et précise qu’ils seront privés de salaires et poursuivis. Fraternité en parle aussi et affiche : la nouvelle liste des faux diplômés. En tout cas, tous les organes ont précisé les différents corps concernés de l’administration et ont publié la liste complète des faussaires avant de conclure que les investigations seront poursuivies pour élucider le cas de ceux qui ont contesté détenir de faux diplômes.
Ne nous éloignons pas des diplômes avec Fraternité qui revient préciser que les examens nationaux sont déjà programmés. Le journal signale que le CEP est pour le 21 mai 2018, le BEPC au 28 mai et le Baccalauréat au 04 juin. Fraternité ajoute que les militaires et policiers sont prêts à faire office de surveillants le moment venu. Pour le canard, cette nouvelle vient rassurer les candidats aux divers examens qui face à la persistance des grèves craignent une année blanche.
Parlons société à présent avec le quotidien l’Economiste qui rapporte que les responsables du centre de promotion sociale de Pobè, ont avec le concours de la Police, décelé lundi dernier, un cas de maltraitance d’enfant. Un jeune garçon de moins de 10 ans a été grièvement battu avec la lanière et la palette par ses tuteurs. Ils l’ont roué de coups pour avoir perdu la somme de 500F CFA issue de la vente d’un objet. Le tuteur avait la lanière et la tutrice s’est munie elle, de la palette. Ce couple revenait pourtant de l’église précise le journal. Ce jour-là, le couple a sauvagement frappé le garçon après lui avoir attaché les membres. Et après leur forfait, les deux parents ont enfermé le jeune garçon dans la maison avec interdiction formelle de sortir ; lui administrant des produits pour la cicatrisation rapide des plaies. Aux dernières nouvelles, l’enfant séjourne dans un centre social et suit des soins appropriés en attendant l’engagement des poursuites judiciaires pour amener les auteurs de ce cas de maltraitance à répondre de leurs actes.

 

Issa Bah Séko

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern
powered by social2s
C'est un retour à la source. Theola Bright, une descendante de déporté revient sur la terre de son arrière grand-père, Lewis Olawolé Judjo qui a quitté Bantè pour l'Amérique pendant l'esclavage. Theola Bright n'est pas revenue les...
Le ministre de la Santé annonce la fermeture des cabinet de soins illégaux. C'est l'une des mesures des réformes encore dans le secteur de la santé. Benjamin Hounkpatin précise aussi les cliniques régulièrement autorisées depuis plusieurs...
Réintroduite dans l'enseignement primaire en 2016 pour relever le niveau des écoliers en français, la dictée sera une épreuve de l'examen du Cep 2019, annonce le directeur de cabinet du ministre de l'Enseignement primaire. Dèwanou Avodagbé a...
C’est le sujet du jour sur les réseaux sociaux au Bénin ce mercredi 19 septembre. L’entrée en vigueur des nouveaux tarifs de communication électronique décidés par les deux opérateurs GSM, MTN et Moov fait réagir les...
Quel est l'état de la démocratie au Bénin depuis la Conférence nationale de février 1990 ? Radio Bénin a posé la question à des Béninois à l'occasion de la journée internationale de la démocratie...

INFOS

  • Société
  • Politique
  • Economie
  • Sport
  • Culture
  • Santé
  • Environnement
  • Tech
  • International

NOS EMISSIONS TV

Grand Rendez-vous

Du lundi au vendredi de 19h à 21h sur BB24

Week éco

Tous les dimanches à partir de 11h00 sur BB24

3D

Tous les dimanches à partir de 21h

Club Média 7

Tous les dimanches à partir de 18h

NOS EMISSIONS RADIOS

Santé en ligne

Tous les mercredis à 16h15 et rediffusion à 23h

Le 6-9 de Charles Andy

Du lundi au vendredi de 06h à 09h sur radio Bénin

Radio Libre

Du lundi au vendredi de 17h à 18h sur radio Bénin

Digital

Tous les mardis à 10h30 et à 20h30 sur radio Bénin