La revue de presse sur Radio Bénin

     
 

Revue de presse du 2 mars 2018

Issa Bah Séko

 

Séances d’échanges hier entre les 7 confédérations et centrales syndicales avec le président du conseil économique et social. Le journal du service public, la Nation, rapporte que cette rencontre a porté sur les voies de sortie de la crise engendrée par les grèves en cours depuis plusieurs mois. Cette rencontre aura duré plus d’une heure rapporte pour sa part le quotidien la Priorité qui précise que le président Augustin Tabé Gbian et ses hôtes n’ont pas voulu faire de déclaration à la presse.
On quitte les bureaux du CES pour le palais de la république où le Chef de l’Etat a reçu hier les leaders évangéliques. La presse du jour se veut témoin de cette rencontre et précise que les évangéliques ont apprécié les efforts du nouveau départ depuis le 6 avril 2016. Ils adhèrent favorablement aux réformes du gouvernement de la rupture ajoute le canard. Seulement la Nation se veut modéré et affiche que les évangélistes suggèrent des réformes concertées.La Nation a d’ailleurs fait remarquer que la rencontre du chef de l’Etat avec les leaders évangélistes a porté sur les relations qu’entend établir le président Talon avec les confessions religieuses et aussi sur l’actualité sociopolitique. Et c’est à juste titre que Fraternité rapporte pour sa part que la question des grèves et de défalcation était au menu. Fraternité revient sur une déclaration du Chef de l’Etat je cite : « Nous aurions tort de ne pas opérer des défalcations sur salaires; c’est une exigence pour restaurer nos valeurs » fin de citation. A sa page 5, Fraternité a mis en encadré la déclaration du compétiteur né qui estime que je cite : « la défalcation n’est pas une sanction, ni une punition ; et quand bien même elle le serait, la sanction est utile dans notre vie sur terre, dans notre vie sur terre, dans notre vie spirituelle et dans tout ce que les écritures nous enseignent. » fin de citation. Et pour conclure ce dossier le quotidien le Meilleur écrit que face à la situation sociale, les pasteurs évangéliques invitent à une sortie de crise.
Allons dans le secteur agricole avec la Priorité qui signale que le ministre Dossouhoui poursuit un périple pour la sécurité alimentaire. Le journal parle de l’aménagement des sites rizicoles et la construction des magasins de stockage dans plusieurs localités du pays. Le quotidien La presse du Jour en parle et précise que c’est sur financement de l’Uemoa que 24 magasins de conservation des récoltes ont été construits.Le journal ajoute que 1000 hectares de périmètres agricoles sont en cours d’aménagement. Et sur le terrain, la joie des producteurs est immense conclut le canard.
Terminons cette revue de presse, avec une chronique de mon confrère Naguib Allagbé dans Fraternité qui aborde le sujet des conjointes insoumises. Selon l’auteur, il n’y a rien à attendre d’une épouse sur qui, l’homme peine à asseoir son autorité. Cela va de soi estime mon confrère qui ajoute que quand on aime, on est disposé à subir de part et d’autre. Mais il n’y a d’organisation humaine sans autorité précise l’auteur qui croit savoir que c’est justement là que tout se joue. Pour lui, la femme n’a nul autre choix que de se soumettre. C’est ainsi, un point c’est tout. Mais en aucun cas, cela ne voudra pas dire qu’il faut disposer d’elle à son bon vouloir, rectifie mon confrère. La femme a droit à la parole, elle mérite écoute, égard et respect. Et pour illustrer cela, l’auteur cite « une femme heureuse est forcément une femme épanouie. » Mais cela dit, toute idée d’égalité n’est qu’illusion. Sauf à rechercher consciemment ou non, le péril de son foyer ; car au foyer il y a toujours un chef. Et dans les couples normaux c’est un rôle dévolu à l’époux. Quand bien même il varie dans des cas rares, qu’homme, monsieur ne le soit d’apparence. Et l’auteur de rappeler je cite « femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur » Ephésien chapitre 5 verset 22 et il ajoute « La femme doit être soumise à son mari comme l’Eglise au Christ ». D’ailleurs chacun de ces versets à son équivalent dans tous les livres révélés. Maintenant, libre à vous de vous soumettre ou de persister dans la rébellion aux prescriptions divines. En tout cas, Dieu sait s’occuper de ceux qui lui obéissent conclut mon confrère.

Issa Bah séko

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern
powered by social2s
C'est un retour à la source. Theola Bright, une descendante de déporté revient sur la terre de son arrière grand-père, Lewis Olawolé Judjo qui a quitté Bantè pour l'Amérique pendant l'esclavage. Theola Bright n'est pas revenue les...
Le ministre de la Santé annonce la fermeture des cabinet de soins illégaux. C'est l'une des mesures des réformes encore dans le secteur de la santé. Benjamin Hounkpatin précise aussi les cliniques régulièrement autorisées depuis plusieurs...
Réintroduite dans l'enseignement primaire en 2016 pour relever le niveau des écoliers en français, la dictée sera une épreuve de l'examen du Cep 2019, annonce le directeur de cabinet du ministre de l'Enseignement primaire. Dèwanou Avodagbé a...
C’est le sujet du jour sur les réseaux sociaux au Bénin ce mercredi 19 septembre. L’entrée en vigueur des nouveaux tarifs de communication électronique décidés par les deux opérateurs GSM, MTN et Moov fait réagir les...
Quel est l'état de la démocratie au Bénin depuis la Conférence nationale de février 1990 ? Radio Bénin a posé la question à des Béninois à l'occasion de la journée internationale de la démocratie...

INFOS

  • Société
  • Politique
  • Economie
  • Sport
  • Culture
  • Santé
  • Environnement
  • Tech
  • International

NOS EMISSIONS TV

Grand Rendez-vous

Du lundi au vendredi de 19h à 21h sur BB24

Week éco

Tous les dimanches à partir de 11h00 sur BB24

3D

Tous les dimanches à partir de 21h

Club Média 7

Tous les dimanches à partir de 18h

NOS EMISSIONS RADIOS

Santé en ligne

Tous les mercredis à 16h15 et rediffusion à 23h

Le 6-9 de Charles Andy

Du lundi au vendredi de 06h à 09h sur radio Bénin

Radio Libre

Du lundi au vendredi de 17h à 18h sur radio Bénin

Digital

Tous les mardis à 10h30 et à 20h30 sur radio Bénin