La revue de presse sur Radio Bénin

     
 

Revue de presse du 13 mars 2018

Issa Bah Séko

 

Reprise ce jour des négociations gouvernement syndicats. Tout le peuple retient son souffle écrit La priorité. Ce canard fait remarquer que le ton continue de monter au regard de la principale revendication qui tourne autour de la défalcation. En tout cas La priorité priorise des concessions pour sauver l’année. Fraternité pour sa part, parle de journée décisive pour le dégel et rapporte le pardon du parti des transformateurs du Bénin à l’endroit des syndicalistes pour sauver l’année scolaire. En plus, Fraternité rapporte également que la fondation Malèhossou s’invite dans le règlement de la crise en invitant les confessions religieuses dans la danse. Il est encore possible de sauver l’année scolaire espère Fraternité. Le Béninois libéré espère lui aussi que la raison va l’emporter sur les égos. Pour La nation, la rencontre de ce jour, est la rencontre de la dernière chance.

Il n’y a pas que la rencontre gouvernement syndicats qui retient l’attention ce jour. La priorité nous rappelle que c’est aujourd’hui également qu’est attendu le verdict de l’affaire dite retro-commission à la CNSS. Il s’agit du dossier Laurent Métognon et consorts précise La priorité qui ajoute que bon an, mal le droit sera dit et que les différentes personnes mises en cause seront blanchies s’il le faut ou inculpées si d’aventure elles sont reconnues coupables. Que le droit soit dit ! s’exclame Fraternité qui affiche la photo du procureur général Gilbert Togbonon ; et demande à la justice de décanter cette nébuleuse afin que les responsabilités soient situées.
On quitte Cotonou pour le septentrion où La nation rapporte qu’il y a retour de l’énergie Electrique dans l’Alibori. Le journal rappelle que les populations des communes de Kandi, Karimama, Malanville et Ségbanan étaient privées d’énergie électrique depuis le 3 mars dernier. La nation précise que c’est grâce à la diligence de la SBEE, dont le DG Laurent Tossou salue les mérites du préfet de l’Alibori, Mohamadou Moussa qui, à son tour a tiré chapeau aux patrons de la SBEE et surtout au gouvernement pour les gros moyens déployés pour sauver le département des éléphants et de mille merveilles.

On reste avec la Nation qui nous ramène à Abomey sur un crime crapuleux. Le journal rapporte qu’un homme a égorgé son ex-compagne et a jeté le corps dans la brousse. La scène s’est produite dans la nuit du dimanche sur la voie menant de Tanvè à Agbangnizoun. D’après les témoignages, la victime Inès, âgée de 24 ans et son ex-compagne Michael ont eu un enfant actuellement âgé d’un an et sont en difficulté depuis un moment. La jeune dame a pris ses distances. Les efforts de l’homme pour reprendre avec la dame ont échoué. Ce week-end, il aurait tenté une autre démarche, en suivant Inès qui revenait de la ville. La suite a été fatale pour la jeune dame. L’homme appelle sa mère pour l’informer de son acte. Puis la mère annonce à son tour la triste nouvelle. Mais le journal se demande si c’est un crime rituel ou passionnel ; car le jeune homme a pris soin de recueillir le sang de la victime après l’avoir égorgée.

On termine cette revue de presse avec une panique à Bopa, où plusieurs fétiches sont découverts au CEG1 de Lobogô. C’est le siège par excellence de fétiches écrit le béninois libéré. C’est un collège complètement miné, et la peur a gagné le cœur des élèves ajoute le journal qui rapporte que c’est suite à une crise qui oppose le Ministère aux élèves du collège. Le Directeur de ce collège a été déchargé pour mauvaise gestion, les élèves avaient manifesté pour demander son rétablissement estimant qu’il est victime d’une politique régionaliste. La Nation en parle et ajoute que c’est le nouveau Directeur qui est indésirable et que c’est pour empêcher sa prise de service que ces fétiches ont été installés partout dans ce collège.


Issa Bah Séko.

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern
powered by social2s
C'est un retour à la source. Theola Bright, une descendante de déporté revient sur la terre de son arrière grand-père, Lewis Olawolé Judjo qui a quitté Bantè pour l'Amérique pendant l'esclavage. Theola Bright n'est pas revenue les...
Le ministre de la Santé annonce la fermeture des cabinet de soins illégaux. C'est l'une des mesures des réformes encore dans le secteur de la santé. Benjamin Hounkpatin précise aussi les cliniques régulièrement autorisées depuis plusieurs...
Réintroduite dans l'enseignement primaire en 2016 pour relever le niveau des écoliers en français, la dictée sera une épreuve de l'examen du Cep 2019, annonce le directeur de cabinet du ministre de l'Enseignement primaire. Dèwanou Avodagbé a...
C’est le sujet du jour sur les réseaux sociaux au Bénin ce mercredi 19 septembre. L’entrée en vigueur des nouveaux tarifs de communication électronique décidés par les deux opérateurs GSM, MTN et Moov fait réagir les...
Quel est l'état de la démocratie au Bénin depuis la Conférence nationale de février 1990 ? Radio Bénin a posé la question à des Béninois à l'occasion de la journée internationale de la démocratie...

INFOS

  • Société
  • Politique
  • Economie
  • Sport
  • Culture
  • Santé
  • Environnement
  • Tech
  • International

NOS EMISSIONS TV

Grand Rendez-vous

Du lundi au vendredi de 19h à 21h sur BB24

Week éco

Tous les dimanches à partir de 11h00 sur BB24

3D

Tous les dimanches à partir de 21h

Club Média 7

Tous les dimanches à partir de 18h

NOS EMISSIONS RADIOS

Santé en ligne

Tous les mercredis à 16h15 et rediffusion à 23h

Le 6-9 de Charles Andy

Du lundi au vendredi de 06h à 09h sur radio Bénin

Radio Libre

Du lundi au vendredi de 17h à 18h sur radio Bénin

Digital

Tous les mardis à 10h30 et à 20h30 sur radio Bénin