0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

La revue de presse sur Radio Bénin

     
 

Revue de presse du 12 avril 2018

Issa Bah Séko

 

Un pas de plus vient d’être franchi vers l’ambition de modernisation du secteur agricole. La nation rapporte qu’un lot important de tracteurs sera mis à la disposition des producteurs à des prix réduits. C’est une décision du gouvernement au cours du conseil des ministres hier. Le canard a compté 480 kits de tracteurs au profit des producteurs. L’économiste en parle et estime que c’est la relance de la mécanisation agricole qui est en cours. Pour le progrès c’est un appui au développement du secteur agricole.
Du secteur agricole, passons au secteur bâtiment et construction avec la nouvelle tribune qui revient sur la commercialisation du ciment. Les prix sont à la hausse dans tout Cotonou fait remarquer le journal. Les maisons de dépôt ne connaissent plus l’affluence habituelle ajoute le canard qui rapporte aussi qu’il y a d’ailleurs un flou autour du prix du ciment. La tonne de ciment varie. Les gérants de dépôt renvoient la balle dans le camp des usines de production de ciment qui seraient en manque de matières premières pour assurer la production en grande quantité. Pour l’heure, les chantiers sont en difficulté, constate la nouvelle tribune qui souhaite que les autorités prennent leurs responsabilités, car selon le canard le ciment fait partie aujourd’hui des produits de première nécessité.
Parlons sécurité avec fraternité qui évoque la mafia policière au Bénin. Le journal écrit que les cybercriminels nourrissent des policiers républicains. A en croire fraternité, l’escroquerie des cybercriminels continue. Des foyers de ce gangstérisme sont connus précise fraternité qui cite Calavi, Adjagbo, Gbétagbo et au cœur de Cotonou. Pour le canard le Directeur Général de la police Républicaine doit frapper fort. Le journal salue les efforts déjà fournis dans cette lutte et estime qu’il faut aller plus loin pour nettoyer l’écurie et mettre la troupe au pas.
On reste dans de l’insécurité avec fraternité qui nous emmène dans les collines et plus précisément à Savé où plusieurs boutiques sont cambriolées. Le journal rapporte que les malfrats ont rendu visite mardi dernier à des tenanciers de boutiques de vente d’articles divers à savé qu’ils ont dépouillés. Des boutiques entières ont été vidées de leur contenu et comme si cela ne suffisait pas, à la faveur de la nuit, ces délinquants ont débarqué dans plusieurs maisons pour continuer leur sale besogne. Des motos, des appareils électroménagers, et de l’argent ont été emportés. Le journal rassure que les forces de sécurité sont sur leurs traces.

Issa Bah Séko