Le Bénin est officiellement touché par une épidémie de fièvre hémorragique à virus Lassa depuis le 28 janvier 2016. Plusieurs cas suspects ont été confirmés dans la commune de Tchaourou. Similaire à la maladie à virus Ebola mais moins dangereux que celui-ci, le virus Lassa se propage surtout par les contacts humains. La campagne électorale pour la présidentielle commence le 12 février, ce qui pourrait faire craindre une propagation de la maladie. Mais le ministère de la Santé rassure : il est à pied d'oeuvre pour circonscrire l'épidémie dans la seule zone touchée et en éviter la propagation avant le 10 février, à deux jours du début de la campagne électorale.

Clément Kakaï-Glèlè, chef du service Épidémiologie au ministère de la Santé dissipe même les craintes. Selon lui, les risques sont moindres d'autant plus que seuls les malades peuvent contaminer d'autres personnes. Or, les personnes touchées par la fièvre Lassa présentent entre autres comme signes les vomissements et la diarrhée. "Théoriquement ces personnes n'ont pas la force nécessaire pour aller suivre une campagne", explique-t-il tout en reconnaissant que le risque existe quand même.

Le directeur national de la Santé publique, lui annonce que les candidats à la présidentielle seront associés à la sensibilisation des populations sur les mesures de prévention de la maladie. "Nous allons faire des dépliants que nous allons partager aux différents candidats pour qu'ils nous aident à faire la sensibilisation", déclare Chabi Orou Bagou.

Pour rappel, les mesures de prévention préconisées par les autorités sont :

- respecter les consignes données par les agents de santé sur les mesures de prévention et la conduite à tenir en cas d'apparition des symptômes (...)
- prendre contact avec les agents du centre de santé le plus proche dès l'apparition des premiers symptômes
- éviter la manipulation et la consommation des animaux de brousse comme le rat et autres rongeurs
- observer les règles d'hygiène et d 'assainissement de façon permanente
- éviter la consommation des aliments souillés par les selles, urines et autres sécrétions des animaux contaminés.

Lire aussi : Comment se préserver contre la fièvre de Lassa

 

Reportage audio par Angela Kpeidja ; texte par Vincent Agué 

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

INFOS

  • Société
  • Politique
  • Economie
  • Sport
  • Culture
  • Santé
  • Environnement
  • Tech
  • International