Partenaires techniques et financiers, acteurs de la société civile, religieux et responsables d'associations étaient réunis autour du ministre de la santé ce 30 janvier 2015 pour le lancement du plan d'action budgétisé de la planification familiale au Bénin 2014-2018...

Le ministre de la Santé s'est étonné de la décision des praticiens hospitaliers de relancer leur grève dénommée "hôpitaux morts" ce mardi 27 janvier 2015. Hier face à la presse, Dorothée Kindé Gazard a révélé que des négociations engagées avec les agents de santé concernés ont connu des avancées. Un comité de dialogue aurait pris en compte certaines revendications de l'Intersyndicale des Ressources Humaines en Santé.

L'épidémie de Lassa est officiellement enrayée au Bénin. L'information a été rendue publique ce jeudi 8 janvier 2015 par la ministre de la santé. "Conformément au règlement sanitaire international qui recommande l'observance d'une période de deux fois 21 jours sans enregistrement de nouveau cas, je déclare la fin de l'épidémie de la fièvre de Lassa dans les communes de Tanguiéta et de Cobly", a annoncé le Professeur Dorothée Kindé Gazard...

Après l'Espagne, un deuxième cas de fièvre Ebola a été déclaré en Europe. Ce lundi 29 décembre 2014, un cas de la maladie a été détecté au Royaume-Uni, plus précisément à Glasgow en Écosse...

A l'occasion de l'édition 2014 de la Journée mondiale de lutte contre le VIH/SIDA célébrée ce lundi 1er décembre, le Président de la république, Boni Yayi, a lancé le nouveau programme stratégique national de lutte contre la maladie. Le lancement officiel est intervenu au terme de la 8ème session extraordinaire du Comité national de lutte contre le VIH/SIDA...

Le ChAd3, vaccin expérimental contre Ebola, a fait l'objet d'essais cliniques sur des humains aux États-Unis. Les premiers résultats de ces tests publiés ce mercredi 26 nombre 2014 sont prometteurs. En septembre dernier, le ChAd3 avait été testé sur des chimpanzés avec des résultats encourageants...

Le deuxième congrès international de cardiologie s'est ouvert ce mercredi 26 novembre 2014 au Palais des Congrès de Cotonou. Initiative de la Sociéte béninoise de cardiologie (SBC) et de ses partenaires, la réunion va permettre aux participants de réfléchir sur les maladies cardio-vasculaires...

Le comité départemental de gestion des épidémies de l'Atacora- Donga a tenu une réunion extraordinaire à la préfecture de Natitiongou ce mardi 25 novembre 2014. A l'ordre du jour, la fièvre de Lassa....

Après avoir fait ses premières victimes à Tanguiéta, la fièvre hémorragique de Lassa sévit désormais dans la commune de Cobly toujours dans le département de l'Atacora.

L'émoi aurait pu se répandre, mais la sérénité a vite été rétablie. Alors que la psychose de l'Ebola est toujours latente, ce qui ressemblait à un début d'épidémie a failli causer la frayeur. Depuis le début du mois de novembre 2014, cinq agents de l'hôpital Saint-Jean de Tanguiéta à 600 kilomètres...

Au moment où la barre des 5000 victimes dues au virus Ebola est franchie et que l'épidémie s'est étendue au Mali, le Bénin prépare son plan de riposte. C'est l'objectif de l'atelier ouvert ce mercredi 12 novembre 2014 à Cotonou...

Les travaux de la 64 ème session du comité régional de l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) pour l'Afrique ont démarré ce lundi 3 novembre 2014 au Palais des congrès de Cotonou. 600 délégués et 47 ministres de de la santé de la zone Afrique de l'OMS ont fait le déplacement du Bénin...

Tout le week-end et en début de semaine, l'information a fait le buzz sur les réseaux sociaux. Un cas suspect d'Ebola serait présent au quartier Sainte Rita à Cotonou. Les publications détaillaient même dans quelles conditions les agents du Service d'aide médicale d'urgence (SAMU), enveloppés dans des combinaisons de protection anti-Ebola, seraient allés évacuer le malade et dégager ses effets couverts de son sang.

Alors que la rumeur enflait avec la frayeur qui la suit, les autorités sanitaires ont tôt fait de réagir pour fixer l'opinion sur la situation.

La fièvre hémorragique à virus Ebola n'est pas au Bénin. C'est l'essentiel qu'il faut retenir de la conférence de presse animée par les membres du cabinet du ministère de la santé et le directeur du SAMU ce lundi 27 octobre 2014. Le professeur Martin Chobli, Directeur du SAMU a confirmé l'évacuation du malade suspect. Suite à une alerte reçue jeudi, une équipe spéciale est allée transférer le patient hyperthermique à Sainte Rita. Le suspect est un expert-comptable de 54 ans, prétendument en provenance de Guinée. Mais contrairement aux prétentions de l'alerte, il ne présentait pas de signe d'hémorragie. Il n'y avait non plus eu ni vomissement ni diarrhée. Au bout de 24 h, l'état du patient s'est beaucoup amélioré. Sa forte fièvre a chuté et il est redevenu conscient.

Les premiers diagnostics ont révélé qu'il présentait un manque de magnésium ce qui peut justifier ses douleurs musculaires.

Aux termes de toutes ces constatations et après concertation avec les services du représentant résident de l'Organisation Mondiale de la Santé, les autorités sanitaires ont conclu que les signes observés n'étaient pas compatibles avec les symptômes d'Ebola sur le plan clinique. Sur ce, elles ont décidé de lever l'alerte sur le cas. L'autre confusion que Martin Chobli a éclaircie concerne la provenance du malade. Celui-ci venait de la Guinée équatoriale, pas de Guinée Conakry où sévit la fièvre Ebola actuellement.

Le patient est actuellement hospitalisé au CNHU de Cotonou. Les autorités sanitaires rassurent par ailleurs qu'il n'y aura pas de faille dans la riposte contre un éventuel cas de l'épidémie d'Ebola au Bénin.

C'est la deuxième fausse alerte à l'Ebola après celle qui a circulé en début d'août cette année.

 

Maurice Thantan

Deux ans après son lancement, l'opération "120 jours pour équiper les hôpitaux et centres de santé du Bénin" continue de recevoir des dons. Le groupe Orabank est allé apporter sa contribution à la campagne de collecte de matériel au profit du système...

Outiller les journalistes sur leur responsabilité dans la lutte contre le virus Ebola, c'est l'objectif principal d'une formation initiée par le bureau de l'Union des Professionnels des Médias du Bénin (UPMB) et le ministère de la santé au profit des journalistes béninois...

Le ministre de la Santé a reçu vendredi 3 octobre 2014 des kits de prévention contre la fièvre hémorragique à virus Ebola. Il s'agit d'un don de la République Populaire de Chine. Certes, aucun cas de la maladie n'a encore été signalé au Bénin...

La commune d'Ifangni a servi de cadre ce jeudi 2 octobre au lancement de la troisième campagne de distribution gratuite de moustiquaires imprégnées d'insecticide à longue à durée d'action aux populations. Le Chef de l'Etat, entouré des partenaires techniques et financiers et en présence du ministre de la santé a donné le top...

L'assurance maladie devient effective pour les dockers de la Sobemap (Société béninoise de manutentions portuaires). Ce samedi 20 septembre 2014, les quelques 5 000 dockers de la société ont commencé à se faire enrôler sur les listes du RAMU (Régime d'assurance maladie universelle)...

Contrairement à certains pays qui ont choisi de fermer leurs frontières face à la menace de la fièvre hémorragique Ebola, le Bénin a opté pour une solution moins radicale. Il s'agit de la mise en place...

Pour l'ong Médecins Sans Frontières (MSF), "le monde est en train de perdre la bataille" contre Ebola. Le Nigéria où un nouveau cas a été confirmé la semaine dernière envisage d'employer un médicament japonais non homologué. Un nouveau médecin américain a été infecté au Libéria.

C'est la confusion au Libéria. Alors que le pays est le plus touché par la grave épidémie d'Ebola qui sévit en Afrique de l'Ouest, les infirmiers du plus grand hôpital de la capitale Monrovia viennent de se mettre en grève ce lundi 1er septembre 2014.

L'épidémie de la fièvre hémorragique qui sévit en Afrique de l'Ouest depuis la début de l'année pourrait avoir de sérieux impacts sur l'économie des pays touchés. Le Président de la Banque Africaine de Développement craint une baisse de 1 à 1,5 %

L'épidémie d'Ebola a été au coeur des discussions entre les ministres de la santé de la sous-région hier jeudi 28 août 2014 à Accra sous l'égide de la CEDEAO. Cette rencontre a permis aux responsables et experts de la santé de l'Afrique de l'ouest de se pencher sur des propositions concrètes pour apporter une réponse appropriée à l'épidémie.

Le ministre de la Santé du Sénégal, Mme Awa Marie Coll-Seck a annoncé dans la matinée de ce vendredi la confirmation d'un premier cas de fièvre Ebola sur le territoire sénégalais. Il s'agit d'un jeune ressortissant guinéen en vacances au Sénégal.

Hier, lundi 25 août 2014, le gouvernement japonnais s'est dit prêt à fournir un traitement expérimental pour lutter contre l'épidémie d'Ebola qui sévit actuellement en Afrique de l'Ouest. Il s'agit du Faviparavir (ou T-705), un médicament fabriqué et commercialisé sous le nom Avigan par le laboratoire Toyama Chemical, filiale du spécialiste des techniques de l'image FujiFilm Holdings.

C'était donc bien Ebola qui tuait en République Démocratique du Congo. On s'interrogeait sur les causes de la mort en série de 13 personnes depuis le 11 août 2014 , victimes d'une maladie indéterminée dans la province de l'Equateur.

Le pèlerinage marial de Dassa qui se tient chaque année réunira les fidèles catholiques dans la ville aux 41 collines du 22 au 24 août 2014. L'événement qui draine des participants de tous les pays, y compris des pays où sévit la maladie à Ebola en ce moment, est un risque potentiel d'introduction de la fièvre hémorragique au Bénin. A défaut d'interdire le rassemblement, le ministère de la santé vient de publier un communiqué prescrivant les précautions à prendre pour éviter à tout prix une éventuelle contamination. Ces avis s'ajoutent aux mesures de sécurité recommandées par l'évêque Antoine Ganyé quelques jours plus tôt pour un pèlerinage sans risque.

Le gouvernement béninois continue sa mobilisation pour contrer la menace de la fièvre hémorragique Ebola sur le pays. Le 13 août 2014 déja, le Conseil des Ministres a pris les premières décisions que l'on peut qualifier de hardies. Ce mardi 19 août, les quatre ministres membre du comité de crise mis en place à cette occasion, ont rencontré une délégation de l'Organisation mondiale de la santé.

Le Bénin décide enfin d'un plan d'envergure pour faire face à la menace Ebola. Alors que l'opinion publique jugeait insuffisantes les timides mise en garde du ministère de la Santé, le Conseil des Ministres, lors de sa réunion du 13 août 2014, a en effet pris des décisions sérieuses pour contrer l'épidémie qui sévit dans la sous-région depuis le début de l'année.

Le comité d'experts sur l'éthique médicale réuni hier lundi par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a approuvé l'emploi de traitements non homologués dans la lutte contre la fièvre hémorragique Ebola.

Les Etats-Unis ont donné leur accord pour l'envoi au Libéria du « ZMapp ». Il s'agit du sérum expérimental qui a été administré avec succès à deux citoyens américains infectés du virus Ebola.

"A la date d'aujourd'hui, le Bénin n'a enregistré aucun cas de virus à Ebola". C'est l'essentiel à retenir de la conférence de presse que le Ministre de la Santé a donnée ce lundi 11 août 2014 à son cabinet.

Les autorités sanitaires du Nigéria ont confirmé ce mercredi 06 août 2014 le décès d'une infirmière. Celle-ci avait fait partie de l'équipe ayant traité l'employé du ministère des Finances libérien Patrick Sawyer. Celui-ci était décédé à Lagos le 25 juillet...

Ce lundi 4 août 2014, la chaîne de télévison américaine CNN rapporte que des Américains ont été soignés du virus Ebola grâce à un sérum expérimental. Il s'agit de deux bénévoles américains travaillant pour l'organisation caritative chrétienne Samaritan's Purse au Libéria...

Après avoir causé un premier décès au Nigéria la semaine dernière, un nouveau cas d'infection vient d'être identifié dans ce pays le plus peuplé d'Afrique. Il s'agit en fait du médecin qui avait traité le patient libérien mort à Lagos, le 25 juillet 2014.

Le Directeur national de la Santé publique a donné une conférence de presse le 30 juillet 2014 à Cotonou pour informer les hommes des médias sur les mesures que son ministère met en place pour contrer la menace du virus Ebola sur le Bénin. L'inquiétude grandissait en effet dans le pays depuis la nouvelle du décès au Nigéria voisin d'un individu porteur du virus...

Réunion des ministres de la santé africains sur l'Ebola à Accra

Sur convocation de l'OMS, 11 ministres de la santé d'Afrique se réunissent en urgence depuis hier 2 juillet 2014 à Accra. Ils deviseront pendant deux jours sur la résurgence de la fièvre hémorragique Ebola en Afrique de l'ouest...

INFOS

  • Société
  • Politique
  • Economie
  • Sport
  • Culture
  • Santé
  • Environnement
  • Tech
  • International