NOS RADIOS EN DIRECT  

direct radio bénin   direct atl fm   direct radio parakou


Les examens nationaux de licence commencent cette année. En conférence de presse ce lundi 15 mai 2017, Marie-Odile Attanasso, ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique a annoncé la tenue de la première édition au cours du mois d’août.

Y participeront les étudiants des de tous les établissements privés d’enseignement supérieur ayant validé les crédits nécessaires à leur formation.

La ministre a voulu dissiper les craintes liées à l’effectivité de l'organisation des examens après les récentes sorties des promoteurs d’établissements privés d’enseignement supérieur. “Les examens nationaux ne sont ni contraires aux textes en vigueur ni au système LMD ni incompatibles avec l’appartenance du Bénin au Cames encores moins discriminatoires”, a-t-elle expliqué.

Durant trois ans, jusqu’en 2019, l’Etat organisera les examens nationaux afin de permettre aux promoteurs d’Epes de se conformer aux textes en vigueur. Sur 146 établissements autorisés, seul 52 ont obtenu la co-signature de leurs diplômes. Cette décision permettra de pallier le coût social qui induirait leur fermeture. “Le secteur privé de l’enseignement évoluera pour devenir l’homologue du secteur public”, a-t-elle-souhaité

Marie-odile Attanasso souligne que le système Licence-Master-Doctorat (LMD) n’est pas encore une “réalité complète et entière au Bénin”, que ce soit dans le public comme dans le privé. Il revient à chaque pays d’adapter cette architecture nouvelle à ses contextes et ses réalités. Elle a rassuré “les promoteurs encore réticents que les examens nationaux offrent une unique opportunité et une chance pour la formation de ressources humaines de qualité pour un développement harmonieux et durable au Bénin”.

Adonis Bohoun (@abohoun)

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir