02 Juil
Le Covid-19 existe. Cette affirmation est adressée aux incrédules qui doutent toujours de l’existence de la maladie du moment. Le coronavirus tue au Bénin. Des images en attestent. Les patients en guérissent en général. Des témoignages dans ce sens se multiplient.

Deux éléments diffusés par la télévision nationale en ce début juillet 2020 devraient arracher aux sceptiques leurs doutes pourtant injustifiés. Le premier, un reportage choc. En moins d’une minute, le journaliste Koudousse Abdoulaye y fait le récit du passage à trépas d’un patient béninois atteint du Covid-19 et de son enterrement l’instant d’après.

Les images illustrent les propos du ministre de la Santé : les victimes du coronavirus sont enterrées par des personnels spécialisés, leurs familles et proches étant tenus loin à l’écart. Ce reportage diffusé lundi soir et abondamment relayé sur les réseaux sociaux a ému plus d’un. La leçon est comprise : à la vue de telles images, plus rien de ne devrait encourager la banalisation du coronavirus.

Témoignage à visage découvert

Le second reportage n’est pas moins émouvant. Yolande Tohouegnon, chef d’entreprise y brise le tabou. La femme raconte sa douloureuse expérience de patiente du Covid-19. Des débuts de manifestation de la maladie à son hospitalisation à l’Hôpital de zone d’Allada couronnée de sa rémission, la mère de famille raconte aux détails près ce qu’elle a vécu et ressenti avec le virus du Covid-19. Des photos à l’appui.

En choisissant de s’ouvrir ainsi, la survivante a un objectif : appeler les Béninois à prendre conscience du mal qui tient le monde en otage depuis fin 2019. “Une amie qui m’a dit que la maladie n’existe pas. J’ai reçu un choc et je me suis dit qu’il faut parler”, justifie la militante des droits des femmes.

Le témoignage de Yolande Tohouegnon s’ajoute à ceux d’autres patients guéris du Covid-19 qui ont fait le tour de la Toile ces derniers jours.

A la date du 29 juin 2020, le Bénin présente un bilan “covidien” de : 1.199 cas confirmés, 845 cas actifs, 333 guérisons et 21 décès.

 

A lire également

LAISSEZ UN COMMENTAIRE