06 Mai

 

Le cordon sanitaire sera levé le 11 mai 2020 mais des restrictions restent en vigueur. Le conseil des ministres a en effet décidé d’un retour progressif à la vie normale tout en en imposant certaines mesures.

Entrée en vigueur le 30 mars, puis prorogé à 2 reprises, le cordon sanitaire autour de 15 communes sera partiellement levé. La mesure permettra une reprise progressive des activités économiques et de la mobilité des personnes.

Pour maintenir la veille, le gouvernement annonce des dépistages de masse en commençant par les groupes communautaires les plus exposés.

 

Les lieux de culte restent fermés.

Malgré la levée du cordon sanitaire, certaines mesures resteront en vigueur. Il s’agit notamment de la fermeture des églises, mosquées et tous autres lieux de culte. L’interdiction de circuler des bus et minibus de transport en commun reste aussi en place. Demeurent en vigueur les mesures ci-après :

  • l’interdiction de circulation des bus et minibus de transport en commun de personnes ;
  • les mesures relatives aux frontières terrestres et aériennes.
  • le port obligatoire de masques en tous lieux ;
  • le lavage systématique des mains à l’eau et au savon ou la désinfection des mains par une solution hydroalcoolique ;
  • l’observance de la distance de sécurité sanitaire d’un (1) mètre au minimum entre personnes ;
  • la fermeture des bars, discothèques, églises, mosquées et autres lieux de cultes, plages et autres lieux de réjouissance ;
  • l’interdiction aux taxis-motos de transporter plus d’une personne à la fois ;
  • l’obligation de respecter une distance d’un (1) mètre au minimum entre usagers de restaurants et maquis ;
  • l’obligation pour les employeurs, sur les lieux de travail, de faire respecter le port systématique de masques, d’installer le dispositif de lavage des mains et de faire respecter la distance d’un
  • (1) mètre minimum entre personnes ;
  • la limitation du nombre de passagers à bord des taxis à trois (03) au maximum pour les véhicules de 5 places et à 5 au maximum pour les véhicules de 7 places ;
  • la prescription aux usagers des espaces marchands (boutiques, magasins, supermarchés, marchés ordinaires et autres) d’observer la distance d’au moins un (1) mètre entre personnes, avec port de masque ;
  • l’autorisation des rassemblements non festifs et des cérémonies d’inhumation ne regroupant pas plus de cinquante (50) personnes, lesquelles doivent respecter la distance d’un (1) mètre minimum entre elles et le port de masque ;
  • l’interdiction des rassemblements de plus de cinquante (50) personnes ;
  • l’autorisation de circulation pour les véhicules de transport de marchandises.

A la date du 3 mai, 96 cas ont été confirmés dont 50 guéris, 44 sous traitement et 2 décès.

A lire également

LAISSEZ UN COMMENTAIRE