23 Avr

 

Au cours d’une séance de travail ce mercredi 22 avril 2020, la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication a fixé les règles relative à la campagne médiatique dans le cadre des élections communales du 17 mai prochain. La séance a également permis de remettre des cartes de presse à quelques journalistes.

 

L’autorité de régulation des médias a rendu publique une décision dont l’objet est de réglementer l’accès aux médias publics et privés pendant la campagne médiatique pour le scrutin communal. “Cette décision comporte 26 articles réparties en deux parties : une partie pour les généralités et une deuxième partie qui renseigne sur les modalités pratiques du déroulement de la campagne médiatique”, a précisé Rémi Prosper Moretti, président de la Haac. 

Pour le président de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication, la campagne médiatique pour ces élections communales est particulière dans un contexte de pandémie du Covid-19. Cette situation exceptionnelle a obligé la Haac à s’adapter aux circonstances. 

Lire la décision complète : DEC CAMPAGNE 2020

 

Cartes de presse

Faisant d’une pierre deux coups, la Haac a profiter de la séance de ce mercredi pour satisfaire une doléance majeure de ses partenaires. Il s’agit de la délivrance officielle, à titre symbolique, de la carte de presse à quelques journalistes. En mettant à disposition ces nouvelles cartes de presse, l’autorité de régulation des médias a annoncé une innovation dans la méthode de délivrance de celles-ci à partir de maintenant. “L’ancienne méthode consistait à lancer la délivrance des cartes ce qui est complètement absurde. Avec le recul, nous avons analysé et étudié le dossier et on a compris que normalement chaque fois qu’une carte professionnelle arrive à expiration le bénéficiaire pouvait demander le renouvellement sans d’autres formes de protocole. Donc désormais, ceux dont les cartes sont arrivées à terme pourront en faire la demande librement et la Haac serait en mesure de leur délivrer leurs cartes”, a expliqué Me. Bastien Salami, conseiller à la Haac et président de la commission chargée de l’étude, de la déontologie de la carte de presse.

Les professionnels des médias ayant formulé la demande d’une carte de presse peuvent donc les retirer dans les six antennes régionales de l’institution. Les journalistes et techniciens résidant à Cotonou sont, quant à eux, invités à se rendre à l’annexe de l’institution pour retirer le précieux sésame. 

 

A lire également

LAISSEZ UN COMMENTAIRE