16 Juin

 

Les tribunaux du Bénin ont repris service ce 15 juin 2020 pour une nouvelle saison. A Porto-Novo, s’est ouverte la 4è session criminelle 2019-2020 de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet). De même qu’à Cotonou, s’est tenue la 1ère session criminelle du tribunal de 1er instance de 1ère classe de Cotonou pour l’année 2020.

La première affaire inscrite au rôle au TPI de Cotonou est l’assassinat de Gracia Prunelle. La mort de la fillette de de 7 ans courant février dernier avait suscité l’émoi au Bénin. Comparaissaient Martial Zogni alias Aladji Moudjibou et son co-accusé Assogba Gratien pour “assassinat, pratique de charlatanisme et complicité”. La cour a condamné Martial Zogni à la réclusion criminelle à perpétuité assorti d’une amende de 30 millions de francs Cfa. Son co-accusé, quant à lui a été relaxé au bénéfice du doute.

 

A Porto-Novo, le procès est renvoyé au 2 juillet

Pour cette 4è session de la Criet, 13 dossiers sont inscrits au rôle et concernent 18 accusés. Le premier dossier sur lequel se sont penchés les juges est une affaire de détournement de deniers publics. Les faits remontent à 2017 où après un contrôle de routine il a été décelé un manquant de 38 millions de francs dans la gestion du tribunal de Lokossa. L’accusé, Sourou Kpanan, agent comptable de la juridiction reconnaît les faits mais conteste le montant annoncé en présentant des pièces comptables. Ses avocats ont souhaité que ce montant soit revue à la baisse et ont sollicité auprès de la cour du temps pour faire cela. Le procès est renvoyé au 2 juillet.

A lire également

LAISSEZ UN COMMENTAIRE