06 Oct

 

Le gouvernement du Bénin a décidé de rendre opérationnels les tribunaux de Comè, Dassa-Zoumè et Malanville. Sévérin Quenum, ministre de la justice a donné des explications sur ces nouveaux pôles judiciaires à mettre en service.

La mise en ne service des 3 nouveaux tribunaux intervient après la formation des nouveaux auditeurs de justice (magistrats et huissiers de justice). Cette décision répond à la volonté politique du gouvernement qui vise à doter les juridictions de personnels suffisants pour les faire fonctionner.

Selon le point fait par Sévérin Quenum, sur les 28 tribunaux de première et deuxième instance à mettre en place, seuls 14 sont opérationnels. Or, la carte judiciaire du Bénin selon la vision du gouvernement est de 25 tribunaux de première instance de deuxième classe, trois tribunaux de première instance de première classe dans les villes à statut particulier (Cotonou, Porto-Novo et Parakou) et trois cours d’appels régionales (Cotonou, Abomey et Parakou).

 

 

A lire également

LAISSEZ UN COMMENTAIRE