11 Juin

 

Boukoumbé a accueilli ce jeudi 11 juin 2020, le lancement de la campagne agricole 2020-2021 par le ministre de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche Gaston Dossouhoui. Le thème central de cette édition est : “accès des produits agricoles au marché : défis et stratégies”.

Ont aussi participé à ce lancement, la directrice de l’Agence territoriale de développement agricole (ATDA) pôle 3, Richicatou Salé, des membres d’une coopérative d’exploitants du bas-fonds et plusieurs autres acteurs du monde agricole. 

Le ministre a saisi l’occasion de son passage pour échanger avec une association de femmes transformatrices de fonio une céréale très prisée dans la localité. L’association compte plus de 4000 membres étendus sur les 7 arrondissements de la commune.

Les bons chiffres des campagnes précédentes

A en croire Gaston Dossouhoui,  la production des céréales est évaluée à 2 177 800 tonnes contre 2 109 400 tonnes en 2018-2019 soit une augmentation de 3,2%. Le riz affiche une production record de 406 100 tonnes au cours de la campagne agricole 2019-2020. Le taux d’autosuffisance en matière de riz qui était de 22,7%  est passé à 54,5% en 2019. Des avancées remarquables sont aussi constatées au niveau des autres spéculations vivrières, de la production du coton graine, de l’élevage et des filières halieutiques.

Projections pour la nouvelle saison agricole

Pour la production vivrière, il est projeté pour cette campagne, un accroissement de 3% soit 11 765 900 tonnes. Pour les productions de viande, lait et œufs, il est prévu des augmentations respectives de 2,6%, 2,5% et 3%. Quant à la production halieutique, elle devrait connaître un accroissement de 17% soit 106 800 tonnes relativement aux efforts en termes d’assainissement des plans d’eau et de développement de l’aquaculture.

 

A lire également

LAISSEZ UN COMMENTAIRE