12 Nov

 

Au premier jour de sa tournée nationale, le président de la République s’est rendu ce jeudi 12 novembre 2020 à Savè, Tchaourou et Parakou.

La journée marathon de Patrice Talon et sa délégation a eu pour première escale, la ville de Savè. Une première pour le président dans cette commune qui s’était illustrée par des violences lors des élections législatives de 2019. Depuis, les esprits se sont calmés et c’est tout naturellement que la visite présidentielle dans la ville avec les autorités locales s’est déroulée dans une bonne ambiance.

Après Savè, Talon et sa suite ont mis le cap sur Tchaourou, autre ville qui porte les stigmates des violences électorales de 2019. Ici, le chef de l’Etat, en face des conseillers communaux, sages et notables, va exhorter les uns et les autres au pardon.

“Moi, j’ai pardonné, la République a pardonné, l’Etat a pardonné. C’est à vous de pardonner maintenant.”

Et ceux qui ont le sentiment que la commune est laissée pour compte, Talon promet de réparer le tort à travers des projets de développements adéquats.

Parakou : accueil en liesse

En fin de journée, le président de la République a atteint sa troisième destination : Parakou. L’accueil est chaleureux. Une foule généreuse s’est déplacée pour acclamer le président et scander “Talon, 10 ans !”.

Au cours de ses échanges avec les responsables locaux, Patrice Talon a déclaré sa détermination à faire changer le Bénin dans les années à venir.

A lire également

LAISSEZ UN COMMENTAIRE