27 Mai

 

 

Après l’ouverture des écoles le 11 mai, le gouvernement a décidé d’alléger une nouvelle fois les mesures prises pour lutter contre la propagation du coronavirus. Le conseil des ministres de ce 27 mai 2020 a autorisé la réouverture des lieux de culte et bars sous certaines conditions. A la date du 26 mai, le Bénin compte 210 cas confirmés dont 73 personnes sous traitement, 134 guéries et 3 décès.

Depuis le 22 mars, le gouvernement avait ordonné la fermeture des églises, mosquées et lieux de prière. Cette interdiction avait été prorogée à 2 reprises. A compter du 2 juin, les lieux de cultes sont autorisés à rouvrir pour recevoir les fidèles. Des règles doivent cependant être observées. Il s’agit du port de masque, du lavage des mains et le respect de la distance de sécurité sanitaire d’un mètre minimum entre personnes. Il est recommandé aux responsables d’observer un temps raisonnable entre la célébration des cultes ainsi que de désinfecter les lieux. Sont proscrites, la pratique du geste liturgique de paix ou des accolades pendant les célébrations.

Fermés depuis le 30 mars avec la mise en place du cordon sanitaire, , les bars sont aussi autorisés à rouvrir. Les responsables de ces lieux devront s’assurer de mettre en place des dispositifs de lavage ou d’aseptisation des mains, faire observer aux clients, la distance de sécurité sanitaire d’au moins un mètre entre usagers.

Sont aussi autorisés à reprendre leurs activités, les véhicules de transport en commun. C’est au conducteur de faire respecter aux passagers, le port de masque ainsi que l’espacement conséquent.

 

Toutes nos publications sur le Covid-19

 

Les discothèques, lieux de réjouissances et plages toujours fermés

Si les bars, les discothèques et lieux de réjouissance ont été fermés dans la même période, ils ne pourront pas rouvrir au même instant. Le conseil des ministres n’a pas autorisé l’ouverture des discothèques et lieux de réjouissance. Il en est de même pour la plage où l’accès reste interdit.

Demeurent toujours en vigueur pour toute la population, les règles d’hygiène et de prévention ci-après :

  • port obligatoire de masques en tous lieux ;
  • lavage systématique des mains à l’eau et au savon ;
  • observance de la distance de sécurité sanitaire d’un (1) mètre au minimum entre personnes ;
  • interdiction des rassemblements de plus de cinquante (50) personnes ;
  • interdiction aux taxis-motos de transporter plus d’une personne à la fois ;
  • obligation de respecter une distance d’un (1) mètre au minimum entre usagers de restaurants et maquis ;
  • obligation pour les employeurs, sur les lieux de travail, de faire respecter le port systématique de masque, d’installer le dispositif de lavage des mains et de faire respecter la distance d’un (1) mètre minimum entre personnes ;
  • limitation du nombre maximum de passagers à bord des taxis à trois (03) pour les véhicules à cinq places et à cinq (5) pour ceux à neuf places ;
  • prescription aux usagers des espaces marchands (boutiques, magasins, supermarchés, marchés ordinaires et autres) d’observer la distance d’au moins un (1) mètre entre personnes ;
  • autorisation des cérémonies d’inhumation ne regroupant pas plus de cinquante (50) personnes, lesquelles doivent respecter la distance d’un (1) mètre minimum entre elles.

A lire également

LAISSEZ UN COMMENTAIRE