12 Juin
Partager:

L’interdiction de l’exportation incontrôlée des céréales et tubercules y compris leurs dérivées, du Bénin vers les pays voisins, va être levée dans six mois.  Un arrêté interministériel, signé le 07 juin 2024, encadre désormais la décision prise le 08 mai dernier.

 “Toute exportation de céréales (maïs, riz, mil, sorgho, niébé, etc), de même que des tubercules et leurs dérivés, (farines dont le gari, etc.)” est interdite jusqu’à la fin de l’embargo en décembre 2024. Le document signé de trois ministres du gouvernement indique que la suspension couvre une période de six mois à compter du mois de juin 2024. 

En prenant cette décision, le gouvernement veut favoriser “la disponibilité des produits à un coût raisonnable” sur les marchés béninois, renseigne le compte rendu du conseil des ministre le 08 mai dernier.

L’arrêté interministériel du 07 juin qui encadre la décision, prévoit des sanctions à infliger aux éventuels fraudeurs. “Nonobstant les peines prévues par les textes en vigueur, les vivriers objet d’exportation frauduleuse seront confisqués et vendus aux enchères. Les produits issus de la vente seront reversés au Trésor public”, mentionne le document.

Arrêté interministériel 

Partager:

A lire également

LAISSEZ UN COMMENTAIRE