jeudi, 11 juillet 2019 17:54

Dialogue politique : Talon convie à une concertation les responsables de 11 partis

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

Les responsables de 11 partis politiques dont ceux d’opposition sont invités à une concertation avec le chef de l’Etat le 15 juillet 2019 à la présidence de la République. L’information est portée à la connaissance public par un communiqué du directeur du cabinet civil de Patrice Talon.

Le communiqué précise que l’invitation entre dans le cadre du dialogue politique annoncé par le chef de l’Etat dans son discours du 20 mai. Les partis concernés (voir liste ci-dessous) par la concertation politique sont ceux ayant précédemment déposé des dossiers de déclaration administrative ou de mise en conformité au ministère de l’Intérieur.

Plusieurs partis politiques notamment ceux de l’opposition avaient à la veille des élections législatives échoué à se conformer à la nouvelle loi portant charte des partis politiques selon le ministère de l’Intérieur. Ces formations politiques n’avaient par conséquent pas pu prendre part aux élections du 28 avril marquées par des violences dans plusieurs villes.

Réactions de personnalités politiques

Radio Bénin a recueilli les réactions que quelques personnalités politiques à l’annonce de la concertation du 15 juillet. Nourénou Atchadé, porte-parole du parti FCBE (opposition) a expliqué sa formation politique n’a encore pris aucune décision depuis la réception de l’invitation.

“Le parti FCBE doit se retrouver au sein de son bureau politique pour décider de la conduite à tenir. Cette rencontre n’a pas encore eu lieu. Je ne peux pas vous dire exactement ce qui va se passer”, a déclaré Nourénou Atchadé tout en avouant être “personnellement dubitatif quant à la sincérité de la rencontre”.

A l’UDBN par contre, la décision d’aller rencontrer Patrice Talon est déjà prise selon la présidente du parti, Claudine Prudencio. 

“Nous avons saisi la main tendue du chef de l’Etat. Le chef de l’Etat nous a convoqués. On ira à la concertation en question. Pourquoi ne pas y aller ? Moi je n’aime pas faire la politique de la chaise vide”, a-t-elle fait savoir.

La concertation avec les forces politiques est forcément “une bonne chose” pour apaiser le pays, a pour sa part apprécié Abraham Zinzindohoué, député membre de l’Union progressiste, soutien du pouvoir.

A noter aussi depuis plusieurs semaines, la Conférence épiscopale du Bénin qui a offert sa médiation dans la crise politique née des législatives a commencé déjà rencontré des délégations de plusieurs partis de la majorité et de l’opposition.

Liste des partis invités à la concertation avec Talon

  • Dynamique Unitaire pour la Démocratie et le Développement
  • Force Agissante
  • Forces Cauris pour un Bénin Emergent
  • Gouverner Autrement
  • Grande Solidarité Républicaine
  • Parti Communiste du Bénin
  • Parti la Flamme Renouvelée
  • Parti pour l’Engagement et la Relève
  • Restaurer l’Espoir
  • Union démocratique pour un Bénin Nouveau
  • Union Sociale Libérale
Lu 1124 fois
0
0
0
s2smodern