mardi, 03 décembre 2019 12:05

Education : "Erasmus Plus" pour faciliter la mobilité entre des étudiants du Bénin et d'Italie

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

De nouvelles opportunités de mobilité vont désormais exister entre l'Université d'Abomey-Calavi au Bénin et l'Université Frederico Segundo de Naples en Italie au profit des étudiants des deux établissement d'enseignement du supérieur.

Ce lundi 2 décembre 2019, une délégation de l'université napolitaine est allée à la rencontre du recteur de l'Uac pour échanger autour de l'initiative qui s'inscrit dans le cadre du programme de mobilité internationale des étudiants "Erasmus Plus" mis en place au sein de l'Union européenne.

"C'est un programme de mobilité entre nos deux universités pour permettre à des étudiants béninois de faire des séjours allant jusqu'à trois, cinq mois en Italie pour finir leur cursus. Soit c'est des étudiants en master qui vont pour faire leur phase de recherche, ou bien qui vont faire des semestres qu'on peut échanger entre universités aujourd'hui dans le cadre du LMD. Tout comme le Bénin aussi va recevoir des étudiants italiens qui viendront faire des cycles de formation ici, comme ça peut être de la recherche", a expliqué le professeur Marcel Houinato, coordonnateur du programme "Erasmus Plus" au Bénin.

Les deux disciplines ouvertes à ce programme de mobilité internationale entre l'Italie et le Bénin sont la médecine vétérinaire et l'agroalimentaire. D'après les explications de la professeure Bianca Gasparrini, coordinnatrice du programme Erasmus Plus à Naples, les deux universités ont la possibilité de recevoir, chaque année, deux étudiants, "dans les deux directions". Aux étudiants, s'ajouteront deux membres du personnel de chaque université qui bénéficieront de cette mobilité pour aller donner des cours dans une université d'accueil. Elle a précisé que le Bénin peut envoyer un troisième membre du personnel pour un stage.

Le recteur de l'Université d'Abomey-Calavi s'est réjoui de la concrétisation de l'initiative. "Nous avons pu engranger une opportunité pour six bénéficiaires. Je suis sûr que le travail, l'expérience qui va être enclenchée va donner lieu à d'autres opportunités. Cette coopération est appelée à se développer", a laissé entendre le professeur Maxime da Cruz.

De son côté, le consul de Naples près le Bénin a également exprimé sa satisfaction. "C'est une opportunité qui va ouvrir une autre voie d'attribution des visas pour autoriser et faciliter aux étudiants béninois et italiens de pouvoir continuer les études et d'avoir des échanges avec certaines grandes universités du monde", a déclaré Dr. Guseppe Gambardella.

Il faut préciser que le programme Erasmus Plus est financé à plus de 40 millions d'euros par la partie napolitaine. Il prendra en compte des étudiants titulaires du master et du doctorat pour des formations d'une durée comprise entre trois et six mois.

Lu 872 fois
0
0
0
s2smodern