jeudi, 23 janvier 2020 10:19

CCIB : une journée portes ouvertes pour exposer les réformes au public

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

Après un an de réformes, la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin (CCIB) s’est ouverte au public ce mercredi 22 janvier 2020 pour exposer les avancées réalisées ces douze derniers mois.

A l’initiative du gouvernement, la CCIB avait été placée sous administration provisoire le 23 janvier 2019. L’administrateur provisoire avait notamment pour missions de conduire la révision des textes qui encadrent le processus électoral, de réorganiser la gestion administrative et financière de l’institution et de recentrer la mission de la CCIB autour de l’accompagnement des opérateurs économiques.

Après le dépôt du rapport de fin de mission de l’administrateur provisoire, la Chambre de l’industrie et de commerce du Bénin a donc invité le public, les opérateurs économiques en particulier, à venir se familiariser avec les différentes nouveautés apportées à l’assemblée consulaire. Pour cet exercice, c’est une journée portes ouvertes qui a permis à chaque département de la chambre consulaire d’exposer les changements opérés en son sein.

Pour les autorités gouvernementales présentes à la session, la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin est désormais sur une pente ascendante. Avec les réformes intervenues au sein de la structure, elle devrait connaître de meilleurs jours dans les années à venir. “Il ne fait aucun doute que cette nouvelle orientation insufflée par la vision du chef de l’Etat sera porteuse de meilleurs résultats qui non seulement contribuera à l’atteinte des objectifs du programme d’actions du gouvernement mais aussi au rayonnement de notre pays”, s’est réjoui la ministre de l’industrie et du commerce Shadiya Alimantou Assouman.

Le ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence a, quant à lui, rassuré les opérateurs économiques sur les dispositions qui seront prises pour faire respecter les nouvelles orientations de la chambre consulaire. “Nous avons déjà convenu au sein du Comité national de supervision de l’administration provisoire qu’il n’y aura pas d’interférences. Nous formons une brigade par derrière pour voir comment ça fonctionne. Nous allons prendre les dispositions pour que, sous peu, un terme formel soit mis à l’administration provisoire et confiera le soin au Comité national de supervision de l’administration provisoire d’installer la nouvelle assemblée consulaire”, a précisé Pascal Irenée Koupaki.

La journée portes ouvertes a également servi de tremplin pour le lancement de la nouvelle plateforme numérique d’échanges entre la CCIB et les opérateurs économique. Dénommée Ahilido, la plateforme est joignable à l’adresse https://www.ahilido.bj

Lu 1310 fois
0
0
0
s2smodern