mercredi, 08 janvier 2020 16:01

Patrice Talon reçoit les vœux 2020 des corps constitués ce 9 janvier

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

Le chef de l'Etat, Patrice Talon a reçu les voeux du nouvel an des présidents et membres des institutions de la République, du corps diplomatique et du haut commandement militaire ce 9 janvier 2020. 

Comme il es de coutume, la cérémonie s'est déroulée en trois phases. En premier ce sont les présidents des institutions qui ont adressé à patrice Talon les voeux. Ils avaient pour porte-parole, le président de l'assemblée nationale, Louis Vlavonou. Il a salué les réformes opérées au cours de l’année dernière et note que le Bénin continue d'enregistrer des avnacées significatives. En matière de fonctionnement des institutions, il déplore que la Haute cour de justice n’a pu encore jugé à ce jour aucune personnalité de l’Etat.  En réponse, Patrice Talon est revenu sur les actions en 2019 de son gouvernement dans le domaine politique. Il a énoncé la réforme du système partisan, l’organisation du dialogue politique initié pour résoudre la crise post électorale. Il n’a pas occulté les autres secteurs où des avancées significatives ont été notées.

 Ce fut le tour du corps diplomatique accrédité au Bénin de souhaiter à Patrice Talon les voeux de bonne et heuruese année. la doyenne d'âge, Sandi Abdou Sahadi, souligne que l’année 2019 a été marquée par des tensions politiques dans beaucoup de pays notamment en Afrique. Mais elle s'est réjouie des efforts africains en faveur de la paix. Dans ce sens, Mme Sandi Sahadi Abdou a salué l'attribution du Prix Nobel de la Paix au Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed. En réponse, le président de la République s'est aussi attardé sur quelques sujets de portée diplomatique comme la fermeture des frontières du Nigeria avec ses voisins. Patrice fait savoir qu'il a engagé des actions concertées avec le Niger en vue de la réouverture des frontières.

La cérémonie de ce 9 janvier s'est achevée par le haut commandement militaire dont les vouex ont été lus par le contre amiral Patrick Jean-Baptiste Aho. Il a plaidé pour la création d'une nouvelle force, la Garde Nationale. En réponse, le chef de l’Etat a adressé les vœux les meilleurs au personnel des forces armées afin de remplir convenablement les missions qui leur ont été assignées.

 

Les moments forts 

Lu 860 fois
0
0
0
s2smodern