lundi, 30 septembre 2019 09:28

Politique : le PRD maintient un “soutien sans participation” au gouvernement

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

Le Parti du renouveau démocratique (PRD) de Me. Adrien Houngbédji a tenu son université de vacances le week-end du 27 au 29 septembre 2019 à Porto-Novo. Au terme des réflexions, les dirigeants du parti ont réaffirmé leur soutien au gouvernement malgré les points de désaccord, tout en réaffirmant l’autonomie du parti.

 

C’est sur l’esplanade de l’Assemblée nationale que les activités de l’édition 2019 de l’université de vacances du PRD ont eu lieu. En la plaçant sous le thème intitulé “les réformes politiques : quelles perspectives pour le PRD ?” , le parti entendait utiliser cette université comme tribune pour réfléchir sur l’impact des réformes politiques sur son présent et son avenir.

Mais avant, il a d’abord fallu revenir sur les faits politiques qui ont marqué le PRD ces derniers mois notamment sa non participation du élections législatives du 28 avril 2019, privant ainsi le parti de parlementaires. “Ce qui s’est passé, mettons le sur le comptes des malentendus. Nous sommes des hommes de consensus”, a avancé Me. Adrien Houngbédji. Bien qu’il essaie de minimiser l’événement, l’ancien président de l’Assemblée nationale fait aussi une mise à jour par rapport aux relations du parti avec l’exécutif. “Le soutien que nous apportons désormais au gouvernement sans députés, sans ministres n’est pas inédit en politique. Il a un nom, c’est un soutien sans participation”, a-t-il déclaré.

Le parti du renouveau démocratique maintient donc son soutien au gouvernement tout en gardant son autonomie au nom des intérêts de ses militants opposés à une fonte du parti dans l’un des deux partis présents au parlement et acquis à la cause du président Patrice Talon. Pour Adrien Houngbédji, le Prd doit continuer de soutenir les actions du gouvernement afin de permettre à ses militants de bénéficier des bonnes oeuvres de l’exécutif :

“Les villes où nous sommes influents, où nous sommes représentatifs, ces villes et ces villages ont besoin de routes, ont besoin de ponts, besoin de maternité, besoin d’école, de centres de santé, d’eau et d’électricité. Et nous en voyons, Dieu merci, quelques uns en cours de réalisation, nous ne pouvons le nier. Nous voyons le visage de Porto Novo changer, nous voyons le visage de Cotonou changer [...] Basculer dans l’opposition, c’est renoncer à tout cela, nous en avons fait l’expérience”, a déclaré Adrien Houngbédji.

A quelques mois des élections locales de 2020, la priorité actuelle du PRD est la participation à ses prochaines échéances électorales. Le parti entend renforcer son ancrage à la base afin de se redynamiser face aux nombreuses défections qui a lieu dans ses rangs.

Lu 942 fois
0
0
0
s2smodern