lundi, 25 novembre 2019 10:20

Première évaluation du programme de dématérialisation au ministère de la fonction pubique

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

Depuis 2016, dans la droite ligne de l’ambition affichée par le gouvernement, l’administration publique béninoise a entamé sa transformation numérique. Une révolution marqué par un large programme d’informatisation et de dématérialisation dans de nombreux secteurs. Trois ans après le lancement des premières initiatives de dématérialisation, le ministère de la Fonction publique effectue une première évaluation. C’est à l’occasion d’un atelier organisé le 22 décembre à Ouidah avec l’appui du Programme des Nations unies pour développement (Pnud).

Au ministère de la Fonction publique, les initiatives d’informatisation et de dématérialisation de l’administration ont apporté des solutions à plusieurs problèmes auxquelles fonctionnaires et usagers avaient été habitués. “Il était quasi impossible de trouver les copies des candidats, quasi impossible de pouvoir produire des statistiques (...) et les résultats étaient émaillés de beaucoup d’erreur", relate Prosper Idohou, chef cellule de gestion du fichier unique au ministère de la Fonction publique.

Dans ce département ministériel, la dématérialisation a d’abord impacté positivement l’organisation des concours. Les délais de traitement ont été réduits permettant une délibération rapide. Les initiatives ont également touché la gestion des carrières des agents de la fonction publique.

Après trois années d’expérimentation, le ministère a donc décidé d’évaluer toutes ces démarches. Pour la ministre du travail et de la fonction publique, il s’agit “d’analyser la mise en oeuvre des actions d’informatisation et de dématérialisation par projets/actions (...), d’analyser l’efficacité des actions mises en oeuvre par projet avec un accent sur l’atteinte des objectifs et l’obtention des résultats attendus”, a précisé Adidjatou Mathys à l’ouverture de l’atelier.

Lu 992 fois
0
0
0
s2smodern