18 Juin
Partager:

Le verdict est tombé dans l’affaire des 5 Nigériens arrêtés sur la plateforme pétrolière de Sèmè pour intrusion frauduleuse. Trois d’entre eux, dont la Directrice générale adjointe de WAPCO Niger, ont été jugés par la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme, le lundi 17 juin 2024. Condamnés à 18 mois de prison assortis de sursis, les trois accusés pourront repartir libres dans leur pays. Les trois accusés avaient été arrêtés le 5 juin pour s’être introduits, avec deux autres personnes toutes nigériennes, irrégulièrement dans la station terminale du pipeline Niger-Bénin.

Partager:

Infos Une

0 Comment

A lire également

LAISSEZ UN COMMENTAIRE