19 Mai

 

Pascal Essou, le nouveau Médiateur de la République a prêté serment ce 19 mai 2021 à Cotonou. La cérémonie a été présidée par Patrice Talon, président de la République à laquelle ont assisté des présidents d’institutions.

Nommé en conseil des ministres le 12 mai, Pascal Essou est la troisième personnalité aux fonctions de Médiateur de la République. Homme d’affaires mais aussi politique, l’ancien député FCBE (2015-2019) était membre du Bureau politique national du parti Bloc Républicain jusqu’à sa nomination. Il succède à Joseph Gnonlonfoun qui a passé près de 8 ans à la tête de l’organe.

 

Les attributions du médiateur de la république

Le Médiateur de la République est institué par la loi. Il joue le rôle principal d’intercesseur gracieux entre les administrés et l’administration publique. Il reçoit les griefs des citoyens relatifs au fonctionnement des administrations centrales de l’Etat, des collectivités décentralisées et des établissements publics, les étudie afin de proposer des solutions équitables.

Il suggère au chef de l’Etat des propositions tendant au fonctionnement normal et à l’efficience des services publics. Il contribue aussi, de façon générale, à l’amélioration de l’Etat de droit et de la gouvernance administrative.

A lire également

LAISSEZ UN COMMENTAIRE