01 Juin

 

La vice-présidente du Bénin est désormais la Grande chancelière de l’ordre national du Bénin. Marima Chabi Talata, installée dans ses fonctions le 23 mai lors de l’investiture du chef de l’Etat, a pris service des mains de son prédécesseur ce 1er juin à Cotonou.

Une dame s’en va, une autre s’installe. Là se limitent les ressemblances.  Car, Koubouratou Osséni qui a passé le témoin à Mariam Chabi Talata après 12 ans à la tête de la Grande Chancellerie de l’ordre national du Bénin n’était pas une élue, une vice-présidente du Bénin. Car c’est bien une femme politique, suppléante élue du président de la République, qui dirige désormais l’une des vieilles institutions du Bénin. Et c’est une première.

 

 

La nouvelle grande chancelière connaît bien la structure : « La Grande Chancellerie, c’est l’organisme qui a la charge de l’administration de l’ordre national du mérite et des autres ordres. Son rôle, c’est de récompenser le mérite personnel et les services rendus à la Nation par des distinctions ou décorations de contingents de citoyens émérites », a déclaré Mariam Chabi Talata lors de la cérémonie. « La Grande Chancellerie, si l’on va aux tréfonds des choses, est l’un des leviers de la bonne gouvernance », a ajouté Mme la vice-présidente.

 

 

A lire également

LAISSEZ UN COMMENTAIRE