21 Juil

 

Célébrer la fête de l’indépendance autrement avec une réflexion à la croisée du passé et du futur. C’est l’objectif que vise l’Union progressiste et que le parti politique veut traduire en action concrète à partir de la célébration du 61ème anniversaire de l’indépendance du Bénin. Dénommées “Les conférences de l’Union”, elles constituent la contribution intellectuelle que l’Union progressiste entend apporter au grand moment de célébration que constitue la fête du 1er août.

Ces rencontres veulent être un creuset d’échanges mais aussi de réflexions critiques sur la marche du Bénin à travers l’histoire. “Si vous ne liez pas ce que vous avez été hier  à ce que vous êtes aujourd’hui, vous ne progresserez pas. C’est le sens des conférences de l’Union”, a expliqué Antoine Kolawolé Idji, président de l’Union progressiste. L’ancien président de l’Assemblée nationale explique que le voeu de son parti est d’élever la célébration de la fête de l’indépendance au-delà d’un simple “défilé” ou “un dépôt de gerbe”. “Il est important que les Béninois se réconcilient avec leur histoire” a encore martelé Antoine Kolawolé Idji. Raison pour laquelle, le cycle de conférence est placé sous le thème “61 ans d’indépendance, quelle Afrique ?”.

Les “Conférences de l’Union” vont se tenir sur quatre jours à compter du mardi 27 juillet 2021 au Palais des congrès de Cotonou. A chaque jour est consacré une thématique précise. Ainsi, la série de conférences s’ouvrira sur le sujet “Luttes de libération nationale en Afrique et au Bénin”. La deuxième thématique s’intitule “Contribution de la jeunesse aux luttes de libération nationale en Afrique”. Les deux dernières thématiques sont : “Lendemain d’indépendance : quelle Afrique ?” et “Les enjeux stratégiques de l’Afrique aujourd’hui”.

Si l’accès aux conférences est libre et gratuit à tous, une inscription est obligatoire aux personnes désireuses d’y prendre part. L’Union progressiste a développé une plateforme web pour l’occasion qui est le www.lesconferencesdelunion.bj. Le parti a également assuré que toutes les conférences seront retransmises en direct sur Internet afin de permettre à ceux qui ne pourront  se rendre sur place de suivre à distance. Il faut dire que l’ensemble des conférences seront modérées par le journaliste de Radio France International Alain Foka

 

A lire également

LAISSEZ UN COMMENTAIRE