22 Oct

 

La période d’affichage de la liste électorale permanente informatisée (Lépi) est prorogée de 10 jours dans le cadre de son actualisation. L’annonce a été faite ce 21 octobre 2020 au cours de la cérémonie d’installation d’un cadre de concertation, organe de dialogue autour du processus d’actualisation de la liste électorale.

L’affichage de la liste électorale était initialement prévu pour 20 jours, du 1er au 21 octobre. L’opération permet aux électeurs de vérifier leur présence sur la liste et éventuellement demander des corrections ou un transfert d’un centre de vote à un autre. Diverses difficultés ont perturbé cette première étape du processus d’actualisation de la Lépi ; des listes ont ainsi été emportées par le vent ou lessivées par endroits. Les électeurs ont désormais 10 jours supplémentaires pour vérifier la conformité de leurs informations sur la liste électorale affichée dans les centres de vote.

 

 

Pour ceux qui voudraient changer de lieu de vote, la procédure n’est pas difficile selon le président du Cos-Lépi.

“Aucune pièce n’est exigée pour le transfert des citoyens”? a déclaré de député Gilbert Bangana. L’électeur qui souhaite faire un transfert envoie juste une copie simple de sa carte d’électeur et le nom du nouveau centre de vote.

 

Les 21 membres du cadre de concertation installés

Comme en 2016, le Cos-Lepi a installé les membres de son cadre de concertation et de facilitation. C’était au cours d’une cérémonie qui a eu lieu à Cotonou ce 21 octobre. Au nombre de 21, ils sont issus des partis politiques représentatifs au regard des élections communales, des institutions de la république, de la société civile et de l’administration publique.

Placé sous l’autorité du président du Conseil économique et social, le cadre de concertation et de facilitation a pour responsabilités :

  • de servir de creuset d’échanges, de partage, de conseil et d’appui;
  • de servir de tribune pour recueillir les avis et suggestions pertinentes exprimées par les populations,
  • de contribuer à la visibilité et à la transparence du processus d’actualisation,
  • d’œuvrer à garantir, la quiétude, la fiabilité du processus d’actualisation du fichier électoral national 2020-2021.

 

A lire également

LAISSEZ UN COMMENTAIRE