08 Mai

Dans la lutte contre la propagation du coronavirus Covid-19, le lavage régulier des mains est devenu un des gestes barrière recommandé. Pour rendre ce geste facile et intuitif, une jeune étudiante béninoise a réfléchi et mis au point un dispositif intelligent dénommé “Lovlav”.

Le “Lovlav” est un dispositif de lavage des mains. Sa particularité réside dans le fait qu’il est truqué de technologies rendant son usage facile voire ludique. Pour la conceptrice de ce dispositif, l’idée est venue d’une réflexion profonde et des observations des modes de prévention habituels. “Depuis l’arrivée du coronavirus et des modes de contamination publiés un peu partout, je me demandais comment on va échapper à ce virus (…) j’ai commencé à réfléchir à comment est-ce qu’on pouvait se laver les mains sans toucher à rien parce qu’on a dit de ne toucher à rien”, a confié Bénédicte Lovi, étudiante en deuxième année d’université en génie électrique et informatique. 

Le Lovlav est un système entièrement autonome. Alimenté à l’énergie électrique ou solaire et muni de capteurs, il permet de fournir l’eau et le savon sans que l’usager n’ait besoin de toucher à quelque module du système. Du haut de ses 20 ans, la jeune étudiante veut surtout impacter sa communauté. Elle a aussi de grandes ambitions au delà de la lutte contre la propagation du Covid-19. “Ce dispostif de lavage là, ce n’est qu’une étape parce que mon rêve, c’est de créer un système sans fil capable de transporter toutes les formes d’énergie d’un endroit à un autre”, a-t-elle confié. 

En attendant, le “Lovlav” intéresse déjà des chefs d’entreprise qui en ont fait l’acquisition. La jeune femme peut ainsi continuer à nourrir son génie. 

 

A lire également

LAISSEZ UN COMMENTAIRE