14 Juin

Le dernier match des éliminatoires de la CAN 2021 qui devait opposer cet après-midi les Ecureuils du Bénin à la sélection nationale de la Sierra Leone n’a pas été joué. Le match  délocalisé sur terrain neutre à Conakry en Guinée est finalement reporté de 24h, soit au mardi 15 juin. Des tests covid ont encore semé la confusion dans cette confrontation déjà reportée fin mars dernier dans des circonstances similaires.

A l’heure du coup d’envoi du match prévu à 17h, surprise : aucun des 22 acteurs n’est monté sur la pelouse du Stade Lansana Conté de Ngongo. Pendant de longues minutes, près d’un quart d’heure, les journalistes commentateurs du match n’ont fait que commenter un terrain vite, supputant sur les raisons de l’absence des joueurs sur la pelouse. Et près d’une heure après, ni la Confédération africaine de football ni la Fédération béninoise de football n’avait livré d’informations officielles sur la situation.

On apprendra plus tard que le match n’a pu se tenir à cause de tests Covid-19 révélés positifs sur plusieurs joueurs sierra léonais. Ces tests seront repris et les résultats sont attendus demain matin.

Pour rappel, cette rencontre aurait dû se disputer le 30 mars dernier à Freetown lors de la sixième et dernière journée des éliminatoires de la CAN 2021 qui va se tenir au Cameroun du 9 janvier au 22 février 2022. Mais la délégation béninoise avait refusé de faire jouer les Ecureuils, jugeant truqués des résultats de tests Covid qui écartaient des éléments clés de la sélection béninoise.

Après l’intervention de la CAF et du Tribunal Arbitral du Sport, la rencontre a été fixée au 14 juin. L’épilogue de ce feuilleton est désormais attendu pour demain 15 juin, avec l’espoir que la troisième fois soit la bonne.

 

A lire également

LAISSEZ UN COMMENTAIRE