30 Mar

Les Ecureuils du Bénin n’ont pas disputé leur dernier match qualificatif pour la CAN 2022 à Freetown ce mardi 30 mars. La tentative de disqualification de certains joueurs de l’effectif du Bénin pour des raisons sanitaires a créé une tension entre les deux parties.

La Confédération Africaine de Football doit statuer sur la situation tendue entre le Bénin et la Sierra Leone autour de ce dernier match des éliminatoires de la CAN 2022. La dernière nation qualifiée doit sortir de cette rencontre. Le Bénin a besoin d’un nul ; son adversaire sierra leonais d’une victoire. 

Et pour passer, les locaux semblent user de tous les moyens, même les plus malhonnêtes. C’est en tout cas ce que suggère la protestation de la partie béninoise qui conteste des tests Covid-19 qui éliminent 6 joueurs – et pas des moindre – de l’effectif des Ecureuils. Le gardien Saturnin Allagbé, les défenseurs centraux Adénon et Hountondji, la ligne d’attaque constituée de Poté, Dossou, Mounié sont en effet jugés positifs au Coronavirus. Le casting est parfait pour décimer les Ecureuils. Sauf que les responsables à tête de la délégation béninoise crient à la tricherie.

Après-midi tendue au Stade de Freetown

Au Bénin, c’est par des alertes sur les réseaux sociaux, qu’on apprend que les 6 joueurs du 11 de départ des Ecureuils ont été testés positifs au Covid-19. Parmi les auteurs des publications, Emmanuel Imorou et Jodel Dossou. Tout ceci se passait moins d’une heure avant l’heure de la rencontre. 

La tension est vite montée entre la délégation officielle du Bénin conduite par le président de la Fédération et le ministre des Sports. Les deux hommes ont rejeté les résultats des tests jugés truqués. Les officiels sierra leonais insistaient pour faire jouer la rencontre sans les 6 éléments importants du dispositif béninois. La délégation des visiteurs était alors dans son bus à l’entrée du Siaka Steven Stadium de Freetown. Après des heures de chaudes explications, le bus retourne à l’hôtel. Les joueurs regagnent leurs chambres pendant que les autorités sportives des deux pays discutent…

Tous les regards sont tournés vers la CAF pour la suite à donner à l’affaire.

A lire également

Commentaires

  • Woka yétonga Victor, posted on 01 Avr, 2021

    La Sierra leon a peur d’affronter les écureuils parce que les écureuils sont leurs grands frères en matière de football.c’est pourquoi ils ont triée nos joueurs titulaire les traitant de Corona virus.ils veulent ou par la victoire est a nous.

    Reply

  • Houansou juste, posted on 01 Avr, 2021

    Ils ont peur du Bénin

    Reply

LAISSEZ UN COMMENTAIRE