18 Mar
La lutte contre la pandémie du coronavirus (Covid-19) était le principal sujet du conseil des ministres extraordinaire de ce 17 mars 2020. Il a été décidé des mesures pour limiter la propagation du virus. Les nouvelles mesures entrent en vigueur dès le 19 mars pour une durée de 2 semaines. 

Un cas de malade du Covid-19 a été détecté à Cotonou le 16 mars. Pour limiter une propagation à grande échelle, le conseil des ministres a décidé de limiter les entrées et sorties au frontières terrestres. “Seules les traversées indispensables seront autorisées en liaison avec les autorités des pays voisins. Des mesures de renforcement du contrôle seront appliquées pour la mise en quarantaine systématique de toute personne suspecte ou qui tenterait de contourner le dispositif”, souligné le compte rendu du conseil des ministres.

 

Suspension des manifestations et des déplacements à l’étranger

Dans la même dynamique, la délivrance de visas d’entrée au Bénin est limitée.

Toute personne venant au Bénin par voie aérienne sera contrainte à une quarantaine de 14 jours obligatoire. Pour ce faire, des chambres d’hôtel ont été réquisitionnées. L’Etat supporte les frais pour les Béninois seulement. Les sites seront sécurisés par les forces de défense.

Le conseil des ministres a aussi décidé de suspendre, toutes les missions à l’extérieur du pays pour l’exécutif et les cadres de l’administration publique, toutes les manifestations et tous autres événements non essentiels à caractère sportif, culturel, religieux, politique et festif, ainsi que les préparatifs du pèlerinage à la Mecque.

 

Les autres mesures (recommandations et obligations)
  • obligation faite aux transporteurs en commun de doter leurs employés ainsi que les passagers en masques ou bavettes appropriés, et de respecter les distances de sécurité sanitaire entre occupants ;
  • recommandation aux personnes éplorées de limiter au strict minimum les obsèques de leurs défunts et de différer les manifestations subséquentes ;
  • recommandation aux responsables religieux de faire respecter, lors des cultes, la distance de sécurité sanitaire d’au moins un mètre entre fidèles, d’éviter les poignées de mains, les accolades et tous autres gestes contaminants ;
  • obligation pour les banques, supermarchés, bars, restaurants, entreprises et autres établissements recevant du public, de prévoir des mesures de protection et d’hygiène, et de faire observer par les clients et usagers, la distance de sécurité sanitaire entre eux ;
  • la mise à disposition par l’Etat, au profit des pharmacies, supermarchés et autres structures, de stocks de masques de protection dont les prix seront encadrés pour rester accessibles à l’ensemble de nos concitoyens.

Lire aussi : Coronavirus : voici 7 recommandations pour se protéger

Le gouvernement avec l’aide des bailleurs de fonds ont mobilisé une somme de 10 milliards pour la riposte. Et l’Etat a déjà commencé à acquérir en acquérant des équipements et consommables pour la prise en charge optimale des patients.

Pour renforcer l’équipe sanitaire, il est prévu un recensement du personnel médical d’appoint (médecins et paramédicaux retraités, réanimateurs et autres volontaires).

A lire également

Commentaires

  • Kate, posted on 18 Mar, 2020

    Bonjour,
    Est ce que les clients qui séjourner en hôtel jusqu’ a la fin du moi seront obligés de partir. Ou est ce qu ils pourront restes même si le gouvernement le requisionne pour le personnel médical ?
    Cordialement

    Reply

  • Jean Roger SOTONGNON, posted on 22 Mar, 2020

    Parlant des mesures de prévention, la distance de sécurité est” au moins un mètre” selon ce qui est dit. Mais malheureusement les cours dans les écoles, dans les universités se font dans un condition très contraire à la dite distance. Surtout dans les facultés où plus de mille étudiants s’entassent avec tout contact juste pour suivre les cours mais le gouvernement ne voit pas ça. Ce qui est encore malheureux dans l’affaire est que le recteur de l’uac interdit toute manifestation de plus de 50 personnes. Mais pourtant les cours continuent. Des mesures théoriques et non pratiques, ça fera pas l’affaire.

    Reply

LAISSEZ UN COMMENTAIRE