22 Août
Partager:

“Il n’y aura plus d’Écureuils au Bénin, au niveau du football”, mais plutôt “Les Guépards”, déclarait samedi 20 août, Mathurin de Chacus. Le président de la Fédération Béninoise de Football annonçait  ainsi la mort de ce surnom qui a échappé à plusieurs tentatives de changement.

Réélu président de la Fédération Béninoise de Football (FBF) samedi dernier à Porto-Novo, Mathurin de Chacus a annoncé le changement du nom “Écureuils”. Il a précisé que l’instance qu’il dirige a déjà adressé un courrier au ministre des Sports en vue d’obtenir “une autorisation de changer le nom de l’équipe nationale”.  Si le Ministère en charge des Sports valide le choix de la FBF, la sélection du Bénin va s’appeler “Les Guépards”.

En attendant l’accord de l’autorité de tutelle, Mathurin de Chacus a assuré à une journaliste de l’ORTB, Joslyne Senahoun que “à partir de ce jour, il n’y aura plus d’Écureuils au Bénin, au niveau du football”

Un projet de longue date

En 2008, le désir de la FBF de changer le surnom  Écureuils avait été répandu dans la presse, mais ça n’a pas prospéré. Une pareille initiative a été prise en 2018. Elle a donné le même résultat que la tentative de 2008. 

Arguant toujours que le nom Écureuils ne fait pas peur ou serait la cause des contre-performances de la sélection nationale, la FBF a rouvert la voie du changement dudit nom fin février 2022 au cours d’une réunion à Porto-Novo. 

Cette nouvelle tentative a été suivie d’une vive polémique. Plusieurs noms ont fait le tour de la toile. Certains avaient suggéré comme nom, Les Ratels du Bénin. D’autres avaient proposé que la FBF tienne compte des réalités historiques et culturelles du Bénin avant de choisir. Ceux-ci proposaient en effet aux dirigeants du football béninois, Les Pythons du Bénin ou encore Les Vodoun Vi… 

L’assemblée générale élective qui a vu la réélection de Mathurin de Chacus à la tête de la fédération le 20 août, a acté la réalisation de ce projet de longue date. De Chacus a dit avec assurance que “à partir de ce jour, nos footballeurs s’appelleront Les Guépards”

Plus ou moins présent au Parc Pendjari au Nord-Bénin, cet animal carnassier le plus rapide au monde dont la vitesse à la course est estimée à plus de 112 kilomètres par heure, va alors devenir le surnom de la sélection nationale de football. 

Soit des décennies après son adoption, le nom “Écureuils” disparaît au niveau du  football. Vers les années 70, le 11 national s’est fait nommer “Écureuils” en raison de l’agilité et de la rapidité de cet animal très nombreux dans les palmerais dahoméens à l’époque au sud du pays. 

Partager:

A lire également

LAISSEZ UN COMMENTAIRE