11 Mai
Partager:

Depuis la matinée du 9 mai 2022, la statue érigée derrière la présidence de la République prête à confusion. Sur Facebook, diverses pages l’ont publié en rendant hommage à la reine Tassi Hangbé. Après vérifications, il s’avère que ce n’est pas la reine mais la représentation de l’Amazone, identité visuelle choisie par le Bénin en 2019, dans le cadre des réformes pour le développement touristique.

Une statue en bronze découverte au quart qui laisse apercevoir une tête. Tout au tour de la statue encore en réalisation des protections vertes. Ces images font le tour de la toile depuis le 9 mai 2022. Elles sont partagées sur des profils et des pages, avec différentes légendes annonçant qu’il s’agirait de la reine Tassi Hangbé.

L’exemple typique émane de la page Tokpa-Tokpa avec sa publication largement relayée, 460 commentaires, 3 900 likes et 251 partages.

Publié sur son profil, Hatat Singa Fohe récolte pour sa publication annonçant que la statue est celle de la reine Tassi Hangbé 29 partages, 14 commentaires et 70 j’aime.

L’agréable surprise de cette statue qui trône au dessus de Cotonou face à la Présidence de la République, côté plage, est justement une représentation grandeur nature de la Reconnaissance à travers le temps de notre Reine et d’un corps d’élite spécial. Le plaisir ressenti rien qu’à la vue de son buste est indescriptible tant ma joie est immense.

Page Facebook de Hayat Singa Fohe

La représentation de l’Amazone et non de la reine Tassi

Plusieurs éléments permettent de retracer l’histoire de la statue en cours de réalisation. Pas d’amalgame à faire, il s’agit de la sculpture de l’Amazone et non de la reine. C’est ce qu’indiquent des indices relevés et des sources officielles consultées par notre service de vérification.

  • A l’observation, on constate aisément que cette statue imposante d’une femme est dépourvue des attributs de la royauté. Tassi Hangbé étant une reine, sa représentation devrait mettre en exergue des attributs propres à la chefferie traditionnelle du Danxomè. C’est aussi l’avis du conseiller du président de la République et Gestionnaire délégué à l’Agence nationale de promotion des Patrimoines et de développement du Tourisme (ANPT), José Pliya contacté par les confrères de Benin Check info.

Là, les gens ne le voient pas complètement mais quand ce sera livrée, on verra que le personnage porte une machette et un couteau de guerrières. On ne peut pas représenter une reine comme ça. La reine c’est la reine. Ça, c’est une amazone », a-t-il ajouté José Pliya.

  • Le conseil des ministres du 17 juillet 2019 avait annoncé la contractualisation avec l’artiste chinois Li Xiangqun pour la réalisation de la statue de l’Amazone. Selon le compte rendu du conseil des ministres, “le monument Amazone vise à instituer un symbole identitaire fort de notre pays  et consiste à ériger un ouvrage emblématique en hommage aux amazones du Dahomey. Il consiste en une statue en structure métallique avec une enveloppe en bronze d’une hauteur hors-tout de 30m”.

  • Radio Bénin avait consacré en août 2020 un reportage sur le monument de l’Amazone. Le journaliste, Yves Patrick Loko, avait reçu Oswald Padonou, président de l’Association Béninoise d’Etudes Stratégiques et de Sécurité (ABESS).

A la découverte de la statue de l’amazone, août 2020
  • Ce 11 mai 2022, le ministère du tourisme, de la culture et arts sur sa page a apporté une clarification sur l’oeuvre réalisée. L’Amazone, c’est le choix du gouvernement comme identité visuelle du Bénin .

Qui est Tassi Hangbé ?

Tassi Hangbé est la première et la seule femme de la lignée de Houégbadja à avoir occupé le trône du Danxomè au 18 siècle. C’est la fille du roi Houégbadja et la sœur jumelle du roi AKABA. A la mort de ce dernier et à la veille d’une bataille décisive, elle pris la décision de se déguiser en la personne du roi pour conduire l’armée au combat. Cette bataille fut victorieuse et l’amena à devenir la reine du royaume du Danxomè. Elle fut à l’origine du tout premier régiment militaire professionnel des amazones, femmes guerrières.

Conclusion

Il ressort des vérifications faites que la statue érigée n’est pas une représentation de Tassi Hangbé mais plutôt une représentation de l’Amazone, identité visuelle choisie par le Bénin en 2019. Elle fait partie du projet d’aménagements urbains et paysagers en cours de réalisation le long du boulevard de la Marina.

Partager:

A lire également

LAISSEZ UN COMMENTAIRE