04 Jan

A partir de ce 4 janvier 2021, la consommation de la chicha est interdite dans les lieux fréquentés par le public dans le département du Zou.

C’est par un arrêté que le préfet du Zou, Firmin Kouthon, ordonne l’interdiction de la consommation en public de la chicha. “La consommation de la chicha dans les lieux ouverts au public (débits de boisson, maquis, boîtes de nuit, restaurants, tous autres lieux de manifestations publiques) dans le département du Zou est formellement interdite”, énonce l’acte préfectoral.

Sur les motifs de cette interdiction, l’arrêté du préfet ne donne pas des détails. Juste “des nécessités de maintien d’ordre public”. 

La consommation du tabac au moyen de pipe à eau s’est développée au Bénin depuis quelques années auprès des jeunes et même des adolescents. Des appels ont régulièrement été lancés pour son interdiction.

 

Le tabagisme par chicha à l’origine de cancers

“C’est un très mauvais mode de consommation du tabac. Quand vous tirez une fois, c’est l’équivalent de plusieurs baguettes de cigarettes”, explique Dr Judith Sègnon dans cette interview publiée en 2018. “L’aspect parfumé, le goût agréable fait que le consommateur de chicha oublie la quantité de substances toxiques qu’il est en train d’inhaler”, poursuit la médecin.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, “le tabagisme par pipe à eau est probablement associé à des cancers de la bouche, de l’œsophage et des poumons, et potentiellement à ceux de l’estomac et de la vessie.”

 

 

A lire également

LAISSEZ UN COMMENTAIRE