18 Mar
Des rumeurs, cela est devenu une réalité ce soir du 18 mars 2020. Le Bénin a bel et bien enregistré un deuxième cas de malade du Covid-19. Il s’agit d’une jeune femme de nationalité allemande âgée de 21 ans.

Comme le premier cas annoncé lundi dernier, on reproche à l’Allemande la violation de l’auto-isolement. Rentrée de Munich via Paris le 11 mars dernier, la jeune femme était astreinte à la quarantaine de précaution. Elle devrait l’observer chez elle pendant 14 jours. C’est ce que prévoit le protocole de surveillance de l’épidémie de coronavirus au Bénin jusque-là.

“Nonobstant cette prescription, elle a visité certains endroits à Cotonou et à Porto-Novo”, relate le communique du ministre de la Santé. “A partir du 13 mars, elle a présenté un écoulement nasal suivi de fièvre et une légère toux ; ce qui a motivé la consultation dans une clinique où la Covid-19 a été suspectée”. Au soir du mardi 17 mars, “le résultat du prélèvement traité au laboratoire national des fièvres hémorragiques de Cotonou est revenu positif “. 

Les autorités ont retracé les déplacements de la patiente. 16 personnes personnes dont son fiancé sont désormais sous observation en quarantaine.

“Ce 2ème cas rappelle à notre attention combien la menace est profonde et donc la nécessité de se conformer plus que jamais aux règles de précaution et de prévention”, indique le ministre de la Santé.

Quarantaine surveillée désormais

Depuis hier, les conditions de la mise en quarantaine ont changé. Les voyageurs débarqués à l’aéroport de Cotonou n’y échappent plus désormais. Après les formalités d’entrée sur le territoire, tous vont à l’isolement dans des hôtels. Le gouvernement a réquisitionné un milliers de chambre, indiquait mardi soir le communiqué du conseil des ministres extraordinaire sur le coronavirus. Les contrevenants s’exposent à des sanctions, avait menacé le ministre de la Santé.

 

 

 

A lire également

LAISSEZ UN COMMENTAIRE