13 Sep
D’une durée de trois minutes, un audio partagé sur les réseaux sociaux, notamment WhatsApp, annonce la fermeture des lieux de culte au Bénin à compter du vendredi 10 septembre pour cause de covid-19. Des vérifications effectuées à ce propos révèlent que c’est plutôt au Togo.

Capture d’écran de l’audio dans un groupe WhatsApp

 

En conseil des ministres, le 1er septembre 2021, le gouvernement du Bénin a pris des “mesures urgentes” de restriction pour lutter contre le covid-19. Parmi ces mesures, figure l’interdiction de manifestations sportif, culturel et religieux. Contrairement à ce que ventile un audio de trois minutes partagé sur les réseaux sociaux, les autorités béninoises n’ont pas ordonné une nouvelle fermeture des lieux de culte. La fermeture des lieux de culte remonte à juin 2020.

Interdiction de toute célébration de mariage civil, religieux et traditionnel pour une durée d’un mois à compter du 10 septembre 2021.
Fermeture de tous les lieux de culte pour une durée d’un mois à compter de demain
Fermeture des grands bars et des discothèques et boites de nuit, la liste des bars concernés fera l’objet d’un arrêté du ministre chargé des loisirs”, informe le communiqué en date du 09 septembre 2021 émanant du gouvernement.

Il est à relever qu’au Bénin, il n’existe pas de ministère des Loisirs. Le Bénin dispose d’un ministère des sports, mais ce département ne gère pas la fermeture des bars, discothèques. C’est du ressort du conseil des ministres et celui du ministère de l’intérieur.

Lors d’une conférence de presse tenue le 3 septembre 2021, le porte-parole du gouvernement, Wilfrid Léandre Houngbédji avait rappelé que la fermeture des églises n’était pas incluse dans les mesures d’interdiction de manifestations à caractère festif, culturel, sportif et religieux.

 

Un message du Togo

Sur son compte Twitter, le gouvernement togolais a publié le communiqué des mesures restrictives prises à compter de ce 10 septembre. Il est mentionné, l’interdiction des lieux de culte pour une durée d’un mois.

 

En définitive, on retient que c’est au Togo que les autorités ont ordonné la fermeture des lieux de culte pour cause de covid-19. Ce qui n’est pas actuellement le cas au Bénin

A lire également

LAISSEZ UN COMMENTAIRE