31 Déc

 

Reconnaissance et engagement. C’est ce qu’il faut retenir du message de vœux de Patrice Talon aux Béninois à l’occasion de la nouvelle année 2021.

Une opération de charme ? Le message du président de la République à la nation à l’orée de la nouvelle année y ressemble. Une large part du bref discours de Patrice Talon loue d’abord les Béninois dans leur ensemble pour plusieurs raisons. Pour avoir résisté aux chocs économiques dus à la crise du Covid-19 et à la fermeture des frontières du Nigeria. Malgré ces coups, le Bénin affiche une croissance économique “élevée” ainsi qu’une “résilience admirable”. Pour Patrice Talon, c’est un “motif de satisfaction collective”.

“C’est le signe que notre pays s’installe de plus en plus dans le cercle vertueux du sérieux, du travail bien fait et de la bonne gouvernance”, déduit le chef de l’Etat.

Plus loin, le président note que son pays aborde une “belle mutation” à mettre à l’actif de ses fils. Et ce n’est pas un fruit du hasard : “Nous avons toujours été un grand peuple. Nous sommes le pays de Béhanzin, de Bio Guera, de Kaba, des intrépides Amazones”, justifie Patrice Talon.

 

“Contribuer encore à consolider les acquis”

Puis, il y a eu cette touche sentimentale dans le discours du président. Le numéro 1 béninois s’estime heureux de travailler avec ses compatriotes depuis 5 ans :

“Être le capitaine d’une telle équipe de femmes et d’hommes travailleurs, de plus en plus intègres est la plus belle chose qui me soit arrivée.”

Et on imagine que le président ne bouderait  pas contre l’idée de poursuivre l’aventure au-delà de 2021. Certains mots de celui qui entretient toujours un mystère autour de sa candidature à un nouveau mandat sont peut-être annonciateurs d’un “oui” aux multiples sollicitations qu’il dit avoir entendues tout au long de sa tournée nationale :

“Pour ma part, je mesure davantage la responsabilité qui est la mienne de contribuer encore à consolider les acquis qu’ensemble, nous avons engrangés ces dernières années. Je ne vais pas me dérober à mes devoirs envers la République.”

A cette étape, il est plus que clair qu’à sa prochaine prise de parole, le président devrait annoncer sa décision quant à la prochaine élection.

Lire aussi: Discours sur l’état de la nation : Talon défend un bilan “élogieux” à la tête du Bénin 

A lire également

LAISSEZ UN COMMENTAIRE